• Firmin,notre lézard vert

    le lézard vert

     

    Pour la ronde des animaux proposée par Careli, 

     

    Pour la ronde de Careli : Firmin,

    J'ai mis du temps à m'inscrire car je n'ai eu qu'un chien : Whisky et j'en

    ai parlé dans une autre ronde: mon caniche toy.

    En lisant certains articles de la ronde, l'idée s'est imposée : et Firmin ?

    Il fait partie de la vie à Pipiouland ! Comment vous le présenter ?

     c'est en faisant un retour sur mes articles que j'ai décidé de rééditer celui-ci !

    Là vous saurez tout !

     

    **********************

    Réédition ...

     

    Dans ce billet : Firmin

     

    J'avais promis de laisser le lézard vert vous raconter son histoire .

    Je l'ai écrite dans un album destiné à mes petits enfants.

     

    Firmin,notre lézard vert

     

    A cette époque je ne savais pas mettre mes sujets en scène aussi j'ai

    utilisé les cliparts pour agrémenter les pages :

     

    Firmin,notre lézard vertFirmin,notre lézard vert

     

     

     

     

     

     

     

    Bien entendu ,c'est Firmin qui conte sa version ,je lui  laisse le clavier...

     

    Ce jour là, le soleil était à son zénith
    J'étais là, étendu, près du pot en terre cuite
    Immobile, pattes en croix, disons...décontracté
    Quand une fenêtre ouverte, m'invita à entrer...

    J'aurais dû réfléchir... je n'en pris pas le temps
    A l'assaut du crépi, je partis tout content
    J'appréciais sa chaleur, me collais contre lui
    Je voulais m'imprégner de ma raison de vie

    J'accédais prestement au rebord de fenêtre,
    De là, j'avais accès à la chambre des maîtres
    Un coup d'œil sur la gauche...un coup d'œil sur la droite
    Personne à l'horizon: le tour est dans la boîte !

    Pas besoin de chercher, l'affaire se présente bien
    Descente à reculons sur le store vénitien
    Et hop! vite fait, bien fait, me voilà dans la place
    Je grimpe au ciel de lit, me contemple dans la glace,
    Je suis flatté de voir comme est bien assorti
    Le bleu de mes paupières à celui de leur lit

    Je vais...je viens...je saute d'un oreiller à l'autre
    Je roule sur moi même, sur leur lit, je me vautre...
    Mais... pendant ce temps là, le soleil s'est caché
    Mamie vient dans la chambre, ferme fenêtres et volets

    Me voilà prisonnier !  voyons...que vais-je faire ?
    Comment faire pour sortir ? en voilà une affaire !
    "- Allons, relax Firmin, fais appel aux méninges
    Tu pourrais te coucher, là, sur cette pile de linge.
    En tous cas, il te faut passer inaperçu"
    Là étaient mes pensées, pourtant, si j'avais su !

    Tout en me promenant, je trouvais un endroit
    A ma taille, bien au chaud, moi qui craint tant le froid
    Je me suis assoupi, là , en toute quiétude
    Quand une lumière brutale et un cri d'inquiétude
    Me tirèrent du sommeil. Je redressais la tête :
    Mamie me regardait : il fallait voir sa tête !!

    En entendant son cri, papi est arrivé
    Sans voix, mamie du doigt me désignait
    Il faut dire que j'avais choisi la bonne place :
    Sur le radio réveil ! C'était des plus cocasse !

    J'aurais ri avec vous en d'autres circonstances
    Là, je devais faire vite, et compter sur la chance
    Car je les entendais qui cherchaient le moyen
    Un : de me capturer. Deux : m'éliminer ! Point !

    Vous savez que je suis un reptile au sang froid
    Mais là, je transpirais, à grosses gouttes, croyez moi
    Je n'avais pas d'issue. Mes quenottes pour défenses
    Qui ne pesaient pas lourd posées dans la balance...

    Papy s'en est allé. Toujours sur mon réveil
    Je regardais mamie qui restait en éveil
    Je me suis redressé sur mes bras bien tendus
    Lui faisant un clin d'œil d'un p'tit air entendu

    Qui sait, le coup du charme, ça aurait pu marcher
    Que dalle !mamie de glace, semblait hypnotisée !

    Ah ! Ah ! Voilà papy...Tiens qu'a-t-il à la main ?
    Mais c'est une épuisette ! Chapeau , me voilà bien !
    D'un coup d'œil alentour, j'assure mes arrières
    Si je rate ma sortie, ce sera la dernière !

    J'accompagne du regard le filet qui se lève
    Estime sa trajectoire, puis ...c'est comme dans un rêve
    Le filet bien tendu arrive à ma rencontre
    Hop ! Je saute et m'agrippe dans une encoignure sombre.

    Si je ne vois plus rien, j'entends mes tortionnaires :
    Papy : il s'est sauvé ! Mamie : il est derrière !

    Ils cherchent à quatre pattes, sous le lit, la commode
    Moi je suis comme tarzan accroché à sa corde
    Pendu au ciel de lit, caché au creux d'un pli
    J'essaie de raisonner la peur qui m'envahit

    " -Je n'irais pas coucher le sachant dans la chambre !
    Il n'a pas pu sortir : au store il doit se pendre !"

    Tout doucement mamie inspecte les rideaux
    Les écartant un peu, ses doigts frôlent mon dos.
    Elle pousse un petit cri, laisse retomber le voile
    Du bout de son index, ma présence, elle dévoile.

    " - Il va falloir agir, prendre les grands moyens !
    Regardes l'heure qu'il est : près d'une heure du matin !
    Avec ton épuisette, tu cueilles le rideau
    Tu commences par le bas en tournant vers le haut.
    Je le décrocherais en montant sur le lit
    Ainsi entortillé, le lézard sera pris ! "

    Là, leur plan était bon, je fus saucissonné
    Dans un nuage bleu, dehors ils m'ont porté
    J'ai gonflé mes poumons de l'air qui embaumait
    Adieu cousins, cousines, et peut-être à jamais.

    Et là, sous les étoiles, ils se sont regardés
    " - Il a du avoir peur ce petit farfadet !
    Il est assez puni de sa témérité
    Ne crois-tu pas qu'on peut lui rendre sa liberté ? "

    Et d'un commun accord, dans un sourire complice
    Ils m'ont laissé partir vers l'ombre protectrice

    Ils me retrouvent souvent sur leurs lieux de passages
    Je leur fais un clin d'œil : l'amitié se partage.
    Quand ils ne me voient pas au détour du jardin
    Ils me cherchent en disant : où est Notre Firmin ?

     

    Firmin,notre lézard vert

     (clic sur images pour les agrandir)

     

    ****************

     

    Et voilà ..vous savez comment et pourquoi Firmin a été baptisé  !

     Vous qui vous promenez souvent sur mon blog, il vous est familier.

    Il a été l'un des acteurs de l'histoire d'Aquaperle

    et aussi du défi de Bidouillette: Raconte-moi les Ardoisières

     

    Pour la ronde de Careli : Firmin...

    Pour la ronde de Careli : Firmin...

    Pour la ronde de Careli : Firmin...

     

    Pour la ronde de Careli : Firmin...

     

    Pour la ronde de Careli : Firmin...

     

    Pour la ronde de Careli : Firmin...

     

    Pour la ronde de Careli : Firmin...

     

    Firmin vous salue bien et vous remercie de votre patience :

    Pour la ronde de Careli : Firmin...

     

     Merci Careli d'avoir réveillé notre petite mascotte...

     

     

    C'est l'heure....Pour la ronde de Careli : Firmin...

     

     

     

     

     

     

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Pin It

    44 commentaires
  •  

    Il faut croire que les amis du ciel cherchent leur pitance...

    Je vous avais parlé de l'épervier qui observait les moineaux,mésanges

    et autres qui voletaient autour de la mangeoire.

     

    Thétèse.T que chacune de vous connaît par sa créativité a eu

    cette même visite. Elle m'a envoyé un petit mot, toute triste...

     

    Je lui laisse la parole et je partage ses photos:

     

    Voici quelques photos prises ce matin derrière les vitres de ma

    salle à manger .L'épervier guette sa proie...

     

    Après l'épervier...le pic épeiche...

    Après l'épervier...le pic épeiche...

    A ce moment là nous n'avions pas vu que c'était un rouge-gorge qu'il chassait,

    mon mari l'avait vu poursuivre une mésange

     

    Après l'épervier...le pic épeiche...


    Nous avons été bien déçu quand j'ai dit à mon mari que c'était un rouge

    gorge que je voyais dans l'objectif de mon appareil photo...

     

    Après l'épervier...le pic épeiche...

    il y a bien 10 mètres entre la salle à manger et le fond du jardin et à l’œil

    nu on ne pouvait voir de quel oiseau il s’agissait (la fenêtre de la salle à

    manger et la vitre de la véranda) brouillent la vue, je ne pensais même

    pas avoir de si belles photos même ci certaines sont un peu floues.


    Les rouge-gorge c'est la première fois que nous en avons 2 peut-être 3 car

    c'est un oiseau solitaire.

     

    Après l'épervier...le pic épeiche...

    Ça nous a gâché la matinée, ce midi en mangeant dans la véranda nous

    avons eu la visite d'un autre rouge gorge. Comme nous avons

    souvent la visite de l'épervier nous espérons qu'il ne se fera pas attraper.


    L'épervier est parti emportant sa proie, nous étions tristes mais c'est ainsi !

     

    *******************

     

    Oui, c'est bien triste.Nous préférons voir nos amis les oiseaux libres

    et insouciants. Malheureusement c'est la dure loi du plus fort et de la

    chaîne alimentaire..

     

    Pour ne pas vous quitter sur une note triste, je vais partager des photos

    prises hier..depuis la table du petit déjeuner.

    La maison de l'arbre reçoit de la visite sous le regard étonné du vieil elfe

     

    Après l'épervier...le pic épeiche...

     

    Après l'épervier...le pic épeiche...

    Après l'épervier...le pic épeiche...

     

    Après l'épervier...le pic épeiche...

     

    Elle aussi prenait son petit déjeuner ! mais elle a été très polie,

    elle se mettait de côté,sans quitter sa place,chaque fois qu'une mésange

    venait picorer..

    Je suis allée sur ce site et j'en ai déduit que c'est un pic épeiche

    femelle puisqu'elle a la calotte noire.

     

    C'est la première fois que nous voyons un pic épeiche venir aussi près

    de la maison . J'espère qu'elle reviendra .

    C'est beau la nature !!!

     

    Après l'épervier...le pic épeiche...

     

    Pin It

    36 commentaires
  •  

    Le faucon de retour encore en 2015

     

    J'ai posté récemment un billet Retour du faucon qui a fait réagir

    mon beau frère !!

    Il m'a téléphoné pour me dire : ton faucon est un épervier !!!

    Vas voir sur Google. Et je me rends à l'évidence :

     

    Faucon ? chouette ? hibou ? non : épervier !!!

     

    Il ne s'agit pas d'un faucon mais d'un épervier ...

    Merci Bernard : tu suis !!!

     

    Je tenais donc à faire un rectificatif.

    Et comme je suis abonnée au journal de La Hulotte

    (journal le plus lu dans les terriers ! )

    j'ai appris dans le dernier numéro reçu qui est consacré au rouge gorge

    que le plus grand prédateur des rouges gorges est :

    l'épervier !!!

     

    Prends garde à toi petit Carlos...

     

    Faucon ? chouette ? hibou ? non : épervier !!!

     

     

    Pin It

    24 commentaires
  • Edit  : il s'agit d'un épervier !!

    Est-ce le même ?

    Est-il de la même famille ?

    Je ne sais pas mais apparemment le jardin de Pipiouland leur plaît !

     

    Il était là en 2012 :

     

    Le faucon de retour encore en 2015

     

    Il était revenu en 2014:

    Le faucon de retour encore en 2015

     

     

    Et Zomme a réussi à le "capter"  ces jours derniers...

    Le voilà ( peut-être pas le même ) en 2015 :

     

    Le faucon de retour encore en 2015

    Il tourne le dos à la mangeoire...

     

    Le faucon de retour encore en 2015

    semble regarder quelque chose dans le noisetier

     

     

     

    Le faucon de retour encore en 2015

    Hop ! il a fait demi-tour .

     

    Quel regard !

     

    Le faucon de retour encore en 2015

     

    Et quel beau plumage...

    Le faucon de retour encore en 2015

     

    Encore un ami de Pipiouland.

     

    Bienvenue à toi petit faucon.

     

    Le faucon de retour encore en 2015

     

    Pin It

    30 commentaires
  •  

    Lorsque nous donnions du pain trempé aux poules,il y avait

    toujours un attroupement d'oiseaux  autour de la gamelle.Aussi,

    depuis le départ des volailles,j'ai pris habitude de faire tremper les restes

    de pain rassis et je me régale à les voir se restaurer

     

    en groupes

    La becquée des oiseaux

     

     

    mais aussi  en tendresse, maman nourrit bébé (aussi gros qu'elle )

    La becquée des oiseaux

    Comme l'APN possède la fonction "Image animée" j'ai tenté et réussi

    l'enregistrement vidéo d'une petite minute de tendresse .

    Je ne résiste pas au plaisir du partage :

     

    C'est mignon , non ?

    Pin It

    34 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique