• Aquaperle (1)

    Aquaperle (1)

     

    Je ne m'attendais pas à recevoir autant de messages dans ma boîte email

     en postant cette photos sur l'un de mes articles.

     

     Les plus anciennes inscrites à mon blog connaissent Aquaperle..

     

     Certaines nouvelles abonnées ont tourné les pages de ce blog afin de

     savoir qui est cette goutte d'eau..Alors, je vous dis tout...

     

     Lorsque OB a changé l'administration des blogs et permis le

     repost sur les réseaux sociaux, j'ai supprimé toutes les pages concernant

     mes écrits personnels de mon blog...Poèmes et historiettes.

    Sur les conseils d'amies ,j'ai "protégé" mes écrits avant de les 

    publier à nouveau sur mon blog

     

     Pour tout dire Aquaperle est née sur mon blog !

     

     Chaque mercredi j'écrivais environ 300 mots d'une histoire que j'inventais

     au fur et à mesure en tenant compte des idées laissées en commentaires

     par mes visiteuses C'était tantôt des suggestions..ou situations...qui

    me permettaient d'avancer dans l’histoire au fil des jours

     

     

    Voilà le début de la petite histoire...que je viens de relire .

     Je l'ai imprimé pour mes petits enfants

     

     

    Les illustrations sont parfois des cliparts, des photos du net ou des photos

     que j'ai prises. Certaines sont revues avec un logiciel..

    Comme toutes les histoires elle commence par :

     

    Il était une fois…

     

     

    ...un tout petit nuage bleu que le vent pousse doucement à l'aventure

    dans le ciel. A l’intérieur de ce nuage, il y a des milliers de gouttes d'eau,

    serrées les unes contre les autres. Elles attendent l’orage qui les libérera

    et les conduira vers l’aventure.

    L’une de ces gouttes d’eau s’ennuie. Elle ne fait que bâiller aux nues.

    Cette petite goutte d’eau aventureuse s’appelle...


    Aquaperle

     

    Aquaperle (1)

     


    Aquaperle s’assoit en bordure du nuage, les jambes dans le vide

    – J'ai envie d'aller faire un petit tour sur la terre !

    - Ne fais pas ça ! crient Ephémère et Hydra ses deux meilleures amies.

    C'est de la folie !

    Aquaperle regarde au- dessous d'elle. Le soleil se lève.

    De ses rayons, il embrase déjà la ville et les champs.

    Les toits de tuiles rouge semblent des pointillés le long du serpentin des rues.

    Les champs sont des damiers, jaune, vert, moutarde :

    un patchwork de couleurs, prêt à la recevoir !

    - Que c’est joli, pense-t-elle

    Souriante, elle se retourne vers ses amies qui tentent de la retenir.

    - Ne vous inquiétez pas, je reviendrais ! A un de ces jours !

    Elle compte secrètement : -"Trois, deux, un, zéro !

    Et elle se jette dans le vide la tête la première…

    Aquaperle (1)

     

    Waouh, ça décoiffe !

    Quelle sensation ! Quelle joie ! C’est encore mieux que ce que j’imaginais !"

     

     

    Là-haut, dans le ciel, Ephémère et Hydra, restées sur leur nuage, lui crient :

    "Prends garde à toi, Aquaperle! Cache-toi du soleil !"

     

     

    Mais Aquaperle, ivre de liberté, distingue à peine

    leurs voix anormalement déformées.

    Quelle joie ! Quel bonheur !

    Rien de plus merveilleux ne peut exister…pense-t-elle

    Elle s’étire langoureusement, portée par les courants aériens.

    Elle vole ainsi un long moment, souriante, comblée, reflétant

    toute la lumière du ciel dans ses yeux

    -« Ne résiste pas, laisse-toi flotter dans le sens du vent ! »

    lui murmure une hirondelle au passage

    Aquaperle (1)

     

    - Dis- moi, ces grandes étendues vertes, que sont-elles ?

    - Des forêts !

    - Comme c’est beau et comme je respire bien là, au-dessus!

    - C'est grâce à la chlorophylle ! le parfum le plus agréable de la terre ! »

    Hou! Quelle aventure ! pense Aquaperle

    « Waouh, mais ce sont des champs de maïs ! Et là, de grands épis de blé…

    Que de belles cultures ! Il n’y a pas à dire, c’est beau la terre ! »

    Soudain, Aquaperle est propulsée à toute allure par un coup de vent.

    Elle est emportée comme une bulle de savon

    et devient une spectatrice impuissante à s'orienter …

    Les toits au-dessous d'elle, se rapprochent à toute vitesse.

    Les lumières de la ville grossissent au fur et à mesure qu’elle descend.

    "Mais...je vais m'écraser", pense-t-elle

    Les bruits de la rue lui parviennent plus distinctement.

    Un brouhaha de moteurs, de cris, de klaxons...

    C’est une apothéose, une féerie de lumières et de sons, un moment magique…

    Aquaperle est éblouie ...

    Mais... elle descend trop vite, poussée par le vent

    "oh ! la ! la pourquoi n'ai-je pas écouté mes amies, pense-t-elle

    Je vais me briser si je m'écrase sur la terre! Pourvu que je tombe dans un

    seau d'eau ou dans une cascade, ou..." PLOUF !!! elle est tirée de ses pensées

    en tombant juste... dans le cœur d’une rose jaune, qui baillait…

    « - Aïe ! Crie celle-ci en la recevant dans sa corolle

     

    Aquaperle (1)


    Puis, voyant que ce n'est qu'une simple goutte d'eau :

    - C'est heureux pour toi qu'à cette heure-ci je n'ai plus soif !

    - Ouf ! pense Aquaperle. Dis-moi : Comment t’appelles-tu ?

    - On m’a baptisée « Ghislaine de Féligonde. Je suis une rose jaune

    Et toi qui es-tu ? Il ne pleut pas...Tu es seule... Serais-tu une larme ?

    - Je me nomme Aquaperle. Je suis une goutte de pluie.

    Je trouvais le temps long dans mon nuage, alors j'ai sauté et me voilà.

    - Hum! Petite inconsciente ! Tu as l'air bien fatiguée par ce grand saut

    Roule-toi donc sous ce pétale et tiens-toi tranquille »

    Aquaperle se love sur le tapis de pétales veloutés...

    Et ... la rose l’enferme sur son cœur,

    en la couvrant galamment de ses soyeux pétales

     

    Aquaperle (1)

     

    Aquaperle, épuisée mais heureuse, se laisse emporter … par ses rêves....

     

    Le lendemain, de bon matin, Aquaperle est éveillée par un souffle,

    léger comme la respiration d’un bébé. Elle entrouvre les yeux.

    Un papillon bat lentement des ailes au –dessus d’elle.


    - Oh ! Une petite goutte de rosée ! s'écrie-t-il en voyant Aquaperle

     

    et.....

    Il commence à dérouler sa longue trompe pour l’absorber

     

    Aquaperle (1)

     

     

    Pauvre Aquaperle...que va-t-il lui arriver ?

    Vivement le prochain post...

     

    « Mon village blanc : l'écoleMon village blanc : la mairie »
    Pin It

  • Commentaires

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :