•  

    Au jardin après l'orage

     

     Il y a une dizaine de jours j'avais publié un article sur les rosiers du jardin

     ( en cliquant sur la photo vous la voyez en grand format si vous le désirez)

     

    Les roses en juin

     

     Certaines photos n'avaient pas été mises en ligne.

    Voilà une vue d'ensemble des parterres qui se trouvent derrière la maison.

     

    La vue que nous avons du salon et de la cuisine.

    La véranda nous en sépare

     

    Tout au fond, à droite, on devine une statue.

    Au jardin avec les éléments

     

    Ici ,nous nous trouvons derrière celle-ci : l'envers du décor !

    Au jardin avec les éléments

     

    Sur la vue ci-dessous, on devine à quel endroit travaille la jardinière car

    la chaise me suit afin que je puise recharger mes batteries.

     

    Au jardin avec les éléments

     

    La haie, sabotée à la taille en 2016, ( par un simili/ pro !) a un

    peu reverdi par endroits 

     

    Au jardin avec les éléments

     

    Ce samedi 19 juin, un orage a malmené le petit jardin

    L'érable était tout ébouriffé .Ses branches ont pliés  et de jeunes ramures

    sont tombées 

    Au jardin avec les éléments

     

    Aujourd'hui, il est tout décoiffé 

     

    Au jardin avec les éléments

     

    Tout comme le tamaris 

     

    Au jardin avec les éléments

     

     Quant aux rosiers, si les branches ont accompagnées les coups de vent,

    les fleurs se sont gorgées d'eau

    Au jardin avec les éléments

     

    Elles courbent la tête 

     

    Au jardin avec les éléments

     

     

    Sauf celles qui ont profité de la protection du hangar 

     

     

     

    Au jardin avec les éléments

     

    et le rosier Line Renaud qui est resté fièrement bien campé 

     

    Au jardin avec les éléments

     

     Mais la pluie a été bénéfique au catalpa qui a fleuri en quelques jours

    Au jardin avec les éléments

     

     tout comme le deutzia 

    Au jardin avec les éléments

     

     

    Quant au jasmin, en pleine floraison,  il dispense son parfum fruité

    au moindre souffle d'air

     

    Ne dit-on pas que le jasmin donne son âme aux étoiles et que la rose

    la donne au soleil ?

     

    Au jardin avec les éléments

     

     

     

    Dommage que ses effluves ne puissent venir jusqu'à vous.

     

    Bonne soirée à toutes et à bientôt

     

     

     


    18 commentaires
  •  

     Bonjour à toutes 

    Voilà plus de 10 jours que j'ai posté mon dernier article 

     

    Je ne me suis pas absentée. Nous restons prudents même si nous sommes

    vaccinés .La vie suit son cours mais nos printemps s'additionnent. 

    La fatigue se manifeste plus rapidement et nous oblige à lever le pied. 

    Au dehors la nature fait son oeuvre .Fleurs et plantes évoluent et prennent 

    leurs aises pour le plaisir des sens.

    Mais les herbes s'en donnent à coeur joie de même. 

    Nous devons intervenir régulièrement pour garder une certaine 

    harmonie dans les parterres . Il y a de quoi faire et si le jardinage est un travail 

    plaisant, il demande du temps , surtout au printemps lorsque Dame Nature 

    devient exubérante . Elle nécessite d'être canalisée quelque peu. 

    Mais cette saison estivale nous procure tant de ravissement. 

    Hier après quelques heures de désherbage, j'ai pris l' APN 

    Pour le plaisir des yeux et leurs parfums, je me suis arrêtée aux rosiers en

    pleines floraisons . Je ne peux partager que leurs couleurs avec vous 

     

     

    Sissi avait été transplanté en pleine canicule car il ne se plaisait pas là 

    où nous l'avions placé. Non seulement il a supporté ce déplacement 

    mais il est  bien enraciné et en bonne santé 

     

    Juin et les roses

     

     

    Éric Tabarly ,rosier grimpant avait eu les branches cassées lors d'un gros orage 

    Il s'est bien remis 

    Juin et les roses

     

    Charles Aznavour à été taillé sévèrement pour la première fois

    Il a forci mais ses fleurs ont toujours autant de délicatesse 

    Juin et les roses

     

    Juin et les roses

     

     

    Rares sont les roses blanches qui ne se dénaturent pas sous la pluie et les 

    rayons du soleil. Jardin de Bagatelle reste élégante sous son blanc crémeux 

    Juin et les roses

     

    Juin et les roses

     Cette année, nous avons étalé un paillis sous tous les rosiers afin de 

    conserver un peu d'humidité à la terre 

    Juin et les roses

     

    Graham Thomas ,l'un de nos 3 rosiers anglais. Le jaune 

    Juin et les roses

     

    Pierre de Ronsard, planté derrière le hangar, est si généreux que nous en avons 

    planté un autre devant la haie. Les fleurs sont plus ou moins rose selon

    l'exposition  

    Juin et les roses

     

    Héritage, second rosier anglais. Le rose

    Juin et les roses

     

    Othello.Rosier anglais  rouge  

    Juin et les roses

     

    Juin et les roses

     

     

    Queen Élisabeth.

    Nous en avons planté  8 mais aucun n'a exactement le même coloris 

     

    Juin et les roses

     

    Nicolas Hulot, l'un des derniers plantés 

    Juin et les roses

     

     

    Line Renaud, bien plus grand et massif que prévu. 

    Si je l'avais su, je l'aurais placé en fond de parterre 

    Juin et les roses

     

    Les grimpants ,orientés  au nord. 

    Palais Royal provoque l'admiration 

    Juin et les roses

     

     

    Ce grimpant quant à lui est orienté plein sud et sur un mur crépi 

    Lili Marleen est le plus précoce en floraison mais ses pétales 

    pourtant bien rouge, se décolorent sous les rayons brûlants du soleil. 

    Juin et les roses

     

    Juin et les roses

     

    Juin et les roses

     

    Notre unique rosier liane 

    Kew  Rambler

    Juin et les roses

     

    Ce rosier buisson d'un joli jaune citron à perdu son identité. 

     

    Juin et les roses

     

     

    Un dernier grimpant : Superstar 

    Juin et les roses

     

     

    Il en manque quelques uns 

     

    Comme vous le voyez, les rosiers ont une place de choix à PipiouLand 

     

    Je vous remercie de votre visite et je vous souhaite un bon weekend 

    À bientôt 

     

     

     


    29 commentaires
  • Ma mauvaise herbe est un géranium !

     

    Bonjour les Pipiounettes

    Aujourd'hui je vous invite à me suivre au jardin.

    Au fil du temps, j'ai souvent vu une plante sans vraiment y prêter

    attention .Comme j'étais certaine de ne l'avoir ni semée ni plantée,

    je la considérais comme une "mauvaise herbe" et je l'arrachais. Pourtant,

    j'avais chaque fois quelque regret car son aspect est flatteur.

    Cette année, j'ai de nouveau remarqué sa présence dans la bordure

    de muguet, qu'elle domine .

     

    (clic sur image)

    Ma mauvaise herbe est un géranium !

    Je l'ai effleurée des doigts et son odeur m'a semblée plutôt désagréable.

    Quelques jours plus tard, je fais le tour de la maison et elle attire encore

    mon attention. Plusieurs touffes fleuries égayent le bas de la haie.

     

    Ma mauvaise herbe est un géranium !

     

    Sur ma tablette, j'ai installé l' application " PlantNet" afin d'identifier

    les inconnues que je rencontre .

    Surprise  ! J'apprends que celle que je pensais être une mauvaise

    herbe est en réalité  le géranium robertianum qui  est également

    appelée :  Herbe à Robert , bec de grue, fourchette du diable, herbe rouge 

    C'est une plante annuelle ou bisannuelle généralement rencontrée

    dans les haies et les décombres. J'ai interrogé GG 

    Propriétés médicinales de l'herbe à Robert

    et non seulement je ne vais plus l'arracher mais je vais la protéger !

    Je n'ai lu que des choses positives sur elle. Comme en Corse,

    j'en mettrais sur mes  bordures de fenêtres, si c'était possible

    Geranium herbe à Robert

     

    Et ce n'est pas fini !

    J'ai fait part de ma découverte à Zomme. Comme il pleuvait ,c'est de la

    véranda que je voulais lui montrer cette plante .

    Et là, une autre plante , similaire , a arrêté nos regards.

    Sa différence est dans la forme de ses feuilles.

    L'herbe Robert a les feuilles longues et effilées.

     

    Ma mauvaise herbe est un géranium !

     

     

    Cette nouvelle plante, qui a élu racine dans un pot en pierre derrière

    les carreaux, en occupe tout l'espace .Si ses fleurs sont similaires à

    la première, elle possède des feuilles rondes ! 

     

    Ma mauvaise herbe est un géranium !

     

    PlantNet l'a de suite identifiée :

    Il s'agit du géranium à feuilles rondes  au nom scientifique  de : Géranium

    rotundifolium ou  Géranium viscosum  aussi appelé Mauvin,

    Mauvette, Pied de pigeon.

     

    J'avais planté 2 variétés de géraniums vivaces au jardin et côté bassin

     

     Le Géranium endressii aux fleurs rose saumoné, de mai à août.

    Il pousse aussi bien au soleil qu’à mi- ombre .

    C'est un excellent couvre sol mais Il devient  vite envahissant.

     

    Ma mauvaise herbe est un géranium !

      

     et un second:

    Le Géranium ‘Johnson Blue' 40 cm au beau feuillage découpé vert foncé.

    Ma mauvaise herbe est un géranium !

     

    Il a de grandes fleurs  d’un bleu soutenu, en juin-juillet

    (réputé comme étant le plus bleu de tous les géraniums).

     

    Peut-être connaissiez-vous déjà ces géraniums qui s'installent

    spontanément , comme des mauvaises herbes ?

    Personnellement, je connaissais surtout les géraniums des balcons  aussi

    j'ai beaucoup appris sur les géraniums vivaces et sauvages avec 

    cette sympathique rencontre végétale.

    Géranium : bienfaits et vertus pour la santé 

     

      ************

    Le ciel est bleu mais nuageux.

    Zomme est dans les plantations.

    La blanquette de veau mijote.

    Comme nous ne mangeons qu'à 13 heures, j'ai encore le temps de

    faire une pause café .

     

    Ma mauvaise herbe est un géranium !

     

    Bon weekend de Pentecôte et prenez soin de vous

     

     

     

     


    26 commentaires
  •  

    Les primevères s'étalent, le puits déborde

     

    Bonjour à vous toutes.

    Le temps s'y prête alors l'APN est  sorti après le café du midi .

     

    Sur la photo ci-dessus le forsythia est en fleurs et le fond trompe l'œil,

    installé en 2013 a bien passé ce nouvel hiver.

     

    La pluie incessante avait fait déborder le puits et le vent a cassé

    quelques  branches du prunus

     

    Les primevères s'étalent, le puits déborde

     

     

    Tout est rentré dans l'ordre, le jardinier est passé tailler tous les grands

    arbres  et les rosiers :

     

    Les primevères s'étalent, le puits déborde

    Les parterres semblent vides.

    Mais quand même, il y a mes petites primevères que j'ai toujours

    beaucoup aimées et qui me le rendent chaque année en se multipliant

    un peu partout.

     

    Les primevères s'étalent, le puits déborde

     

    Les primevères s'étalent, le puits déborde

     

     

    Les primevères s'étalent, le puits déborde

     

    Les primevères s'étalent, le puits déborde

     

    Elles se sèment même dans la pelouse :

    Les primevères s'étalent, le puits déborde

     dans les iris :

    Les primevères s'étalent, le puits déborde

     

    dans les cailloux:

    Les primevères s'étalent, le puits déborde

     

    Derrière la clôture ,elles commencent à coloniser le terrain des voisins

    ( qui ne s'en plaignent pas ):

     

    Les primevères s'étalent, le puits déborde

     

    Elles sont sous le coq :

    Les primevères s'étalent, le puits déborde

     

     

    au pied des rosiers :

    Les primevères s'étalent, le puits déborde

     

    Un petit bout de  potager a laissé place aux narcisses qui apprécient :

    Les primevères s'étalent, le puits déborde

     

    Une autre vivace m'a surprise par sa floraison : la rose de Noël (Hellébore)

    Les primevères s'étalent, le puits déborde

     

    Cet été, j'avais remarqué 2 petites feuilles qui pointaient dans les cailloux.

    Était-ce une pousse ?

    Comme elle était en bordure de chemin et craignant qu'elle ne soit

    écrasée, j'ai posé un élément de pilier pour la protéger.

    Bien m'en a pris car si elle n'a que 3 feuilles, elle est déjà en fleurs

    Et vous remarquez la petite primevère qui joue les incrustes ?

    Les primevères s'étalent, le puits déborde

     

    Je finis de tour de la maison avec une floraison précoce.

    Celle de la bruyère de Pâques :

    Les primevères s'étalent, le puits déborde

     

    ...Nous n’emporterons rien de nos jardins fleuris

    De ce verger, pensé avec tout notre amour,

    Si les choses ont une âme. oh ! Surtout dites oui !

    Que son ombre et mon ombre, elles projettent alentour. Pipiou1996

     

    Les primevères s'étalent, le puits déborde

     

     


    32 commentaires
  •  

    Bonjour les Pipiounettes

     

    A cause du Covid,les visites se font rares

    Heureusement le petit monde du jardin ne nous oublie pas et 

    arrive à me divertir quelques instants.

     

    Je les ai observés cette semaine.

     

    N' hésitez pas à cliquer sur les photos afin de les voir en gros plan 

     

    Tout d'abord le merle  qui vient régulièrement se baigner

     

    J'y vais ou pas ?

    Nos visiteurs

     

     

    Oups ! elle n'est pas bien chaude. Je fais le gros dos

    Nos visiteurs

     

    Mais ça fait du bien

    Nos visiteurs

     

     

     

    Ça y est ,je m'éclate 

    Nos visiteurs

     

     

    A demain Pipiou

    Nos visiteurs

     

     

    ************

     

    Les pics épeiche sont des visiteurs réguliers eux aussi.

    Normalement nous n'en voyons qu'un mais cette semaine Zomme

    m'interpelle: Ils sont 2 me dit-il

    Vite l'APN et me voilà à l'affût d'une photo "de groupe"

     clic

    Nos visiteurs

     

    toujours le même ? Il tourne  ?

    Nos visiteurs

     

    Nos visiteurs

     

    Clac. Est-ce le second ? Ils volent, se croisent d'un arbre à l'autre

    Nos visiteurs

     

     

    J'ai du mal à les suivre du regard d'autant plus que je dois zoomer car je suis

    à l'intérieur de la maison.

    Je ne veux pas sortir, les effaroucher .

    Nos visiteurs

     

    Ils picorent les troncs : fusain, liquidambar, sapin, érable

    Nos visiteurs

     

    Nos visiteurs

     

     

    Enfin ! Ma patience est récompensée

    Est-ce bien Monsieur et Madame Epeiche ?

    Nos visiteurs

     

     

     

     

    Bien entendu notre nouveau venu de l'année , l'écureuil ou l'un des écureuils

    est venu se restaurer et devient de moins en moins craintif

     

    Il faut dire qu'il trouve tout à disposition

    Zomme lui distribue pommes de pins, glands, marrons et nous avons même

    acheté des arachides non pelées mais il n'a pas l'air de connaître encore

    Nos visiteurs

     

    Il emporte une trouvaille  et la déguste bien perché.

     

    Nos visiteurs

     

     

     

    La grenouille propose de l'eau dans son coquillage mais il semble méfiant

    Nos visiteurs

     

     

    Il préfère le marron

    Nos visiteurs

     

    Mais l'eau est bien tentante

    Nos visiteurs

     

     

    Allez, j'y vais

     

    Nos visiteurs

     

     

    J'ai bien mangé et bien bu

    A bientôt .

    Nos visiteurs

     

     

    Bonne soirée à toutes 

     

    Nos visiteurs

     

     

     

     

     


    36 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique