• Du rififi au poulailler

     

    Je vous en avais parlé il y a quelques temps :

     Zomme a voulu acheter 2 poules pondeuses.

     Après l'épisode des canards mandarins j'étais un peu réticente mais il a

     su me convaincre et puis, il s'est occupé de tout: poulailler, enclos, perchoirs,

     nichoirs. Nous avons acheté 2 poules rousses ! qui pondaient chaque jour,

     pendant un certain temps.

    Puis, les coquilles des œufs sont devenues de plus en plus fines,

     jusqu'à n'être plus qu'une membrane.

     

    Nous avons ajouté des coquilles d'huîtres écrasées à leur alimentation,

     des gouttes vitaminées dans leur eau et ajouté des granulés pour poules

     pondeuses: Rien n'y a fait.

     Zomme a donc décidé d'acheter 2 autres poules , tout en conservant

     celles-ci puisque, aux dires d'un éleveur de volailles, une poule n'a

     que 160 jours de ponte par an : Elles refont leurs chapelets de ponte,

     tout simplement.

     

    Donc, ce samedi, nous sommes allés, avec la fermière voisine, chercher

     2 nouvelles poules au marché de Brive..

    Du rififi au poulailler

    Du rififi au poulailler


    Notre choix s'est porté sur une jolie race noire.

     

    L'une moirée ocre et l'autre moirée vert..

    Du rififi au poulailler


    De retour à la maison: lâché de poules dans le poulailler......et là, nos 2 poules

     rousses se jettent sur les arrivantes, leur donnant des coups de becs sur la

     tête et en les pourchassant dans le poulailler.

     Les 2 petites nouvelles ne savaient où se mettre, ne se défendant même pas !

     Zomme n'était pas content : Si elles les frappent comme ça et ne pondent plus,

     elles vont passer à la casserole !

     - Bon, il leur faut peut-être un temps d'adaptation, lui dis-je...Laissons les

     tranquilles un peu..

     

    Mais rien à faire: chaque fois que nous allions les voir, les pauvres noires

     étaient tapies dans un coin et les 2 autres toujours aussi menaçantes

    et méchantes..

     Comme nous avions encore du grillage, nous décidons de séparer le poulailler

     en deux, de mettre les 2 rousses d'un côté et les noires de l'autre , ainsi elles

     se verront et s'habitueront..Et voilà, nous en sommes là

     

    Du rififi au poulailler


    Bien entendu, le soir nous les enfermons ensemble mais le matin ,

     nous deux rousses sont devant la porte à piétiner tandis que les 2 nouvelles

     sont invisibles: tapies derrière les nichoirs..

     

    Je suis allée sur des sites et apparemment, nous avons eu le bon réflexe

     en les séparant tout en les laissant visibles les unes et les autres.

     Il faut qu'elles s'habituent et cela peut prendre 2 jours ou...2 semaines .

     Auriez vous cru que des poulettes puissent faire leur loi ainsi ? Pas moi !

     Ces poules noires ont un plumage de toute beauté.

     Je pense que ce doit être des poules de Marans noires cuivrées..

     Pour l'heure, elles pondent toutes les deux de tout petits œufs,

     elles doivent être jeunes..

    Du rififi au poulailler

     

    Du rififi au poulailler

     

    Du rififi au poulailler

    Du rififi au poulailler


    Vous voyez : on ne s'ennuie jamais à Pipiouland !!

     

    Du rififi au poulailler

     

     

    Vous avez des poules les copinettes ?

    « Poupée tricot : VahinéBarbie: les trois soeurs en robes différentes au crochet »
    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :