• Souvenirs d'enfance : Noël

     

    Souvenirs d'enfance : Noël

     

    Vaste sujet aujourd'hui avec le thème de Noël 

    Que de souvenirs sûrement totalement différents

     

    Carole évoque et se souvient de sa première poupée

    qu'elle n'attendait plus... 

     

    Souvenirs d'enfance : Noël

     

     

     

    Pour Véronique il s'agissait d'une poupée qui parle et qui marche

    Un rêve que de nombreuses petites filles n'ont vu se réaliser

    Mais Véronique évoque aussi ce sapin "immense" 

     

    Souvenirs d'enfance : Noël

     

     

     

    Lorsque nous sommes enfants nous voyons les choses en

    proportion de notre "hauteur" et j'en ai eu la preuve  en 1993

    Cette année là, nous nous trouvions dans mon village d'enfance.

    J'avais écrit un poème, la même année "Mon enfance"

    dans lequel, j'avais écrit ces mots

     

     "On traverse une cour qui mène à l’escalier

    Où sur les larges marches, je cirais les souliers"

     

    J'ai été surprise lorsque j'ai constaté que ces larges marches étaient en

    fait toutes petites.

    J'avais vu ça du haut de mes 5 ans et de ma petite taille

    Mon souvenir le plus marquant concernant Noël, je vous l'ai

    conté ici récemment .

    Je dois juste ajouter que suite à la diffusion de mon article

    de 2010 j'ai reçu un autre baigneur noir d'une amie virtuelle

    Je la remercie de tout cœur si elle lit ces mots

     

    Avez vous un souvenir d'enfance de Noël ?

    Léo et Melline préparent Noël

     

    Souvenirs d'enfance : Noël

     

     

     

    « La photo du mois : VacancesSouvenirs d'enfance : les cabanes »

  • Commentaires

    1
    Calinette
    Vendredi 5 Août à 11:20
    Calinette

    Jolis souvenirs ! merci Pipiou de réveiller nos mémoires ! cela fait bien plaisir de se remémorer ces moments de notre enfance !. Bonne journée. Bisous

    2
    Reine marie
    Vendredi 5 Août à 11:31
    Bonjour Pipiou,oui mon souvenir parmi les plus beaux c'est que voilà une nuit de Noël j'avais découvert un beau berceau alsacien non couvert avec un beau poupon dedans que j'avais appelé Gilles cela a fait mon grand bonheur et que ce souvenir me suit depuis toujours .j'ai eu 4filles et elles on toute eu un berceau alsacien .bisous bonne journée
    3
    MAMYROSE2
    Vendredi 5 Août à 14:55

    Merci pour tous ces partages.

    Përso, aucun souvenir marquant me reviennent, 

    si ce n'est, m'amuser avec mon frère et ma soeur dans la cour de mes parents.

    Bon aprem, bisous

    4
    Catherine
    Vendredi 5 Août à 15:10

    Je devais avoir 8 ans et pour Noël, j'avais eu un magnifique landau bleu dans lequel dormait une adorable poupée. Je jouais avec mes copines et je leur prêtais volontiers mes jouets. Elles ont cassé mon beau landau et emporté ma poupée quand elles ont déménagé....je la revois encore, je n'ai jamais pu retrouver la même, ce n'est pas faute d'avoir cherché!

    Cet épisode m'ayant bien "refroidie", j'hésitais ensuite à prêter mes jouets. La mère d'une copine m'avait dit que j'étais égoïste et ça m'avait profondément vexée!

    Ma fille est comme moi, mais elle n'a pas eu les mêmes "déboires" avec ses copines! 

    Bon week-end et gros bisous et merci à toutes pour vos souvenirs touchants!

     

     

    5
    Jeanne
    Vendredi 5 Août à 15:32

    Merci pour tous les partages.

    Jeanne

    6
    Vendredi 5 Août à 16:04

    Bonjour Pipiou,

    Merci pour ces partages !

    Pour ma part, mon souvenir de Noël le plus marquant c'est celui de mes 6 ans, quand j'ai découvert qui était le père Noël :-) Peu avant les vacances de Noël, une copine m'avait vendu la mèche et le soir de Noël, j'ai lutté pour ne pas m'endormir et guetter derrière la porte de ma chambre ... Le lendemain matin, j'ai dit à mes parents que je savais  ;-)

    Bises

    7
    Vendredi 5 Août à 17:01
    Je pense que cette catégorie "souvenirs" va connaître un vrai succès ! J'adore lire cette rubrique qui évoque également les évolutions de notre monde moderne.
    8
    Myjanie
    Vendredi 5 Août à 19:19

    Coucou Pipiou,

    Un souvenir touchant et amusant à la fois.
    Je souhaitais une petite vespa, comme celles qu'on apercevait dans les rues, mais avec deux petites roues arrière pour garder l'équilibre. C'est un collègue de travail de mon papa qui l'avait apportée, tandis qu'on avait détourné gentiment mon attention. La maison était petite, avec peu d'endroits disponibles pour cacher un tel jouet un peu encombrant... Mais le soir, une couverture masquant quelque chose dans la baignoire sabot avait attiré mon regard. Mais qu'y avait-il dessous ? La curiosité l'avait emporté bien sûr ! Sans soulever la couverture, je me surpris à tâter ce qui me parut être un petit pare-brise en plastique. Je compris alors que ce Père Noël auquel je ne croyais plus depuis longtemps ne m'avait pas oubliée. Je ne me souviens plus si j'avais dévoilé ma curiosité à mes parents. L'effet surprise resta intact. Quelle joie ce fut de découvrir ce beau cadeau !

    Voici un souvenir qui me revient de très loin en mémoire.
    Je suis ravie de le partager grâce à toi, Pipiou.
    Bisous
    Myjanie 

    9
    gateuxrigolo
    Vendredi 5 Août à 19:38
    gateuxrigolo

    hello ha de noel la de suite non pas grave je lis les votres bisous

    10
    Katia
    Vendredi 5 Août à 20:45
    Coucou Pipiou Je reviens avec plaisir et je pense que ça va fonctionner. J'en ai plusieurs souvenir de mon enfance. Pourtant une famille nombreuse mais chacun de nous avait un cadeau. Bien sûr une très belle poupée sous le sapin , il dégageait un bon parfum. Et une mallette à couture , sous le sapin de l'école la maternelle. A 6 ans je commençai a coudre pour ma poupée d'ou ma passion à l'âge adulte jusqu'à maintenant. Je m'amusai beaucoup et a coudre. Je n'oublierai jamais la phrase que j'avais dit du haut de mes 6 ans , je ferai une belle robe pour ma maîtresse quand je serai grande. J'ai grandi et j'ai pas oublié. Eh bien , je l'ai réalisé seulement ma maitresse ,elle avait pris de l'âge mais je lui ai offert quand même. Elle m'a pris dans ses bras. Voilà , mon souvenir d'enfance , une poupée, une mallette de couture et une promesse de petite fille. Douce soirée. Bisous
    11
    Samedi 6 Août à 14:20

    bonjour , mon meilleur souvenir de noël enfant a été mon premier bureau , je devais avoir 7 ans et il est apparu le matin comme par magie

      • Dimanche 7 Août à 11:16

        Je suis contente de te lire Sylviane. Tu es l'unique personne de la famille qui me laisse un commentaire et ça me touche .

        Merci et gros bisous à tous les deux

    12
    Samedi 6 Août à 16:38

    Bonjour Pipiou,

    Noël...bien sûr que j'en garde des souvenirs. Souvenirs du sapin et de la crèche d'abord. C'est mon père qui a amené cette tradition en arrivant à la ferme de mes grands parents maternels. Le sapin n'en était pas vraiment un, puisque c'était un pin (la cime pour qu'il soit plus touffu) que nous prélevions dans la nature. Le cérémonial commençait donc le jour où nous allions à sa recherche avec mon père et que nous le ramenions à la maison pour le décorer. Les décorations étaient un peu chiches (elles tenaient dans une petite boite à chaussures), mais à mes yeux, c'était le plus beau. D'autant que les petits voisins n'en avaient pas eux. J'en étais très fière du coup. Au tout début, il était éclairé le soir de Noël avec de vraies petites bougies. Par la suite, mon père avait acheté une petite guirlande imitant les bougies. C'était un peu moins joli que la lumière chaude et dansante des bougies créant des ombres, mais moins dangereux. La  crèche était également réduite au minimum nécessaire pour la rendre parlante mais mon père la mettait joliment en scène. Il avait moulé une grotte en plâtre pour accueillir la sainte famille. Elle était éclairée par une petite ampoule et je trouvais ça magique. Tiens, j'ai encore vu dernièrement la grotte remisée au grenier, mais je ne sais pas où se trouvent les sujets, s'ils existent toujours... Le matin de Noël, dans notre soulier, au pied du "sapin", nous trouvions une noix, une papillote et une mandarine. C'est le parfum de cette mandarine qui me hantait quand j'avais mon précédent mandarinier. Le nouveau n'a pas ce parfum-là. Nous avions très peu de jouets en cadeau. Je m'en souviens donc très bien du peu que j'ai eu. Certains étaient fabriqués par mon père au cours des longues soirées d'automne alors que nous étions déjà couchés. J'ai ainsi eu une petite maison de poupée en bois, rudimentaire mais précieuse parce que faite de ses mains. Il avait acheté les meubles, cuisine et chambre à coucher ainsi qu'un petit bébé dans son landau. Le tout en plastique rigide et cassant. Pour mon frère, il avait fabriqué un bateau. Nous étions déjà plus grand à ce moment là. C'est d'ailleurs ce bateau dont nous avons suivi en douce la fabrication au jour le jour puisque nous avions trouvé où il le cachait pendant la journée. Mais nous avons su simuler l'effet de surprise pour ne pas lui gâcher sa joie. A 10 ans j'ai eu un landau bleu et un gros poupon. C'est le Noël qui m'a marqué le plus évidemment. C'était tellement inespéré. Par la suite, quand il s'agissait de cadeaux plus importants, comme un tourne-disques ou un transistor qui allaient servir à la maisonnée, c'est ma sœur ainée qui se les voyait offrir. Avec mon frère, bien qu'étant plus grands, on trouvait ça injuste, nous ne comprenions pas que c'était pour nous aussi. D'autant qu'elle frimait et ne nous les faisait écouter que quand elle le décidait. Nous n'avions pas beaucoup de disques (Sheila, Silvie, Johnny, Richard Antony...) et nous les écoutions en boucle. Tous ces souvenirs sont de bons souvenirs pour moi. Je n'en veux pas à mes parents de ne pas avoir eu plus de jouets. Le peu que j'ai eu, je me doute déjà de ce que ça leur a couté. J'avais la chance de vivre à la campagne dans une ferme. Des jouets vivants, j'en ai eu plein. J'ai surtout eu la chance d'avoir un terrain de jeux immense avec la campagne et la rivière à disposition à côté de la maison. Nous avions de l'imagination à revendre et savions nous inventer des jeux et des activités gratuites. J'ai trouvé très rafraichissant d'évoquer ces souvenirs de Noël alors qu'il fait 37° à l'extérieur et que les canadairs viennent de passer au dessus de la maison. C'est toujours inquiétant de les voir passer à basse altitude, ça veut dire qu'un feu s'est déclenché dans le coin. Sachant que j'habite un quartier entièrement couvert de chênes verts aux portes de la garrigue, nous sommes toujours sur le qui vive en ce moment... Merci de nous permettre d'évoquer tous ces souvenirs d'une époque pas si lointaine et pourtant bien révolue. J'ai essayé à mon tour de créer de beaux souvenirs de Noël pour mes enfants. Mais y ai-je réussi... Je te souhaite une bonne aprèm. Gros bisous

    Rolande

    13
    Mardi 9 Août à 14:00

    Les souvenirs de mes Noël ne sont pas très joyeux car beaucoup de promesse pas tenue alors beaucoup de déception. Les meilleurs souvenirs sont de voir mes enfants avec des yeux émerveillés en ouvrant leur cadeaux, ils n'ont jamais été déçu. Cette fête reste pour moi la joie des enfants et j'adore l'ambiance des rues décorées , c'est pour ça que je décore beaucoup chez moi.

    Bonne journée, bisous

    14
    Samedi 20 Août à 19:36

    de beaux souvenirs de Noël ! bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :