• L'oiseau

     

    L'oiseau

     

    Voilà un clipart qui illustre bien mon titre mais pas du tout mon

    humeur du jour.

    Aujourd'hui ,je devais poster un billet sur le manteau encours de Barbie...

    Je me suis assisse devant mon clavier,encore en robe de chambre à

    plus de midi ! Je ne peux pas parler de choses aussi futiles qu'un vêtement

    pour Barbie alors que j'ai le cœur si triste...

    Non..pas de deuil..pas de mauvaise nouvelle à partager mais l'envie

    d'aligner des mots comme chaque fois que je suis mal dans mon cœur.

    Je suis allée voir ma maman hier...Elle est en maison de retraite à

    300 kms de chez nous..Je me suis endormie et éveillée en pleurant...

     

     

     

    Je sais que nous sommes nombreuses dans la même tranche d'âge(70 ans)

    et de ce fait confrontées aux mêmes soucis et peines vis à vis de nos

    parents vieillissants .

    J'ai pris comme pseudo le nom de Pipiou et vous êtes nombreuses

    à l'associer à pioupiou ...l'oiseau..

     

    Ce matin, me réfugiant dans les mots . J'ai relu ce poème que j'ai écrit

      il y a plus de 25 ans.... .Dans mon esprit maman s'est substituée à ce

    petit oiseau :joyeuse et inconsciente des ans qui s'additionnent

    Mais un un jour rattrapée par le "chasseur" : la vie impitoyable.

     

     

    Ne pas pouvoir porter secours face aux ans...

     

     

     

     

     

    L’oiseau

     

     

    « …Septembre aux feuillages mordorés

    Parmi tes couleurs, tes relents

    Tes sous-bois j’aime voleter

    Y gazouiller en sautillant… »

     

    Tu étais gai, petit oiseau

    Sifflant, sautant joyeusement

    De ton chant, j’écoutais ces mots,

    Le chasseur n’en pris pas le temps.

     

    Et je t’ai vu tourbillonner

    Sans pouvoir te porter secours

    Ton petit corps s’est affaissé

    Ta plainte ?...Encore un chant d’amour.

     

    Léger et doux, là, sous mes doigts

    Tu retrouves un peu de chaleur

    Tes yeux semblent me dire : Pourquoi ?

    Vois : la réponse est dans mes pleurs.

     

    Juillet 1991

     

     

     

    Enregistrer

    « La suite du manteau blanc pour Barbie Barbie "Reine des Neiges" suite du manteau »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Mardi 28 Février à 12:46

    Je sais ce que tu ressens ma petite Pipiou, moi aussi je suis dans le même cas que toi, ma maman est placée en ehpad depuis un an et elle s'y laisse mourrir, sur quatre enfants, il n'y a que moi qui vais la voir tous les deux jours je suis vers elle ! mon papa est parti il y a trois ans, et ils étaient tellement soudés....... et je les aime tant ! j'essaie d'être forte, mais je ne peux pas face à toute cette tristesse ! de tout coeur avec toi et toutes celles qui sont dans le même cas ! on pense pas que ça va arriver jusqu'au jour où... Je t'embrasse - Martine (Elfyblue)

     

      • Mercredi 1er Mars à 22:53

        Merci pour tes mots Martine.Je suis triste  .C'est tellement injuste de la voir  finir sa route seule, éloignée des siens.Heureusement mon frère chez qui elle avait choisi d'aller vivre lui rend régulièrement visite .J'ai beaucoup de mal à accepter cet état de chose et je me dis que la vie est bien cruelle lorsque nous devenons vieux et dépendant...

    2
    Mardi 28 Février à 12:56

    CC Pipiou... je comprends ton chagrin !!!

    Mes Parents sont partis à 90 ans, à à peine 1 an d'intervalle... je n'ai pas eu le temps de les voir "s'effondrer"... je suis de tout coeur avec toi.

    COURAGE à Toi et ta Maman... BISOUS @ toutes les 2

      • Mercredi 1er Mars à 22:55

        Ma maman a vu partir son mari il y a 17 ans...Elle a eu un grand courage puisqu'elle a vécu seule jusqu'en 2015 ..Elle n'a jamais vraiment accepté qu'il soit parti avant elle..

    3
    claude
    Mardi 28 Février à 13:02

    Bonjour Pipiou,Je suis triste pour toi ,de te savoir dans cette tristesse.il est dur de vieillir et de voir vieillir les autres ,surtout les personnes chères a nos coeurs.Je t'embrasse BIEN FORT

      • Mercredi 1er Mars à 22:56

        merci Claude.C'est réconfortant de partager ...

    4
    Mardi 28 Février à 13:03

    Bonjour Pipiou,

    Je te comprends. Je suis un peu plus jeune, mais ma maman ne va pas bien depuis plus d'un an. C'est bien difficile. Malheureusement, on ne peut rien face à l'âge qui poursuit son oeuvre... juste être présent.

    Bon courage.

    Gros bisous

    martine

      • Mercredi 1er Mars à 22:58

        Rien n'est vraiment fait pour accompagner parents âgés et enfants.Il faudrait pendre exemple sur le Canada qui offre des soutiens et solutions adaptés.

    5
    TT
    Mardi 28 Février à 13:10

    coucou

    juste au moment ou je te lis un petit rayon de soleil pour égayer ta journée et  donner un grand coup balai dans cœur endolori, je te souhaite bon courage.

    bisous

    TT

      • Mercredi 1er Mars à 22:59

        Tous vos petits mots que je lisais au fur et à mesure de leur émission m'ont apportés autant de rayons de soleil Thérèse..Gros bisous

    6
    Mardi 28 Février à 13:43

    je comprends ta peine, mes parents sont partis à 10 mois d'intervalle, et peu importe l'âge que l'on a on se sent abandonné...... orphelin, et le temps n'efface pas ce vide.....

    bisous

    françoise

      • Mercredi 1er Mars à 23:00

        Ce qui me fait mal ce n'est pas l'idée qu'elle partira...la vie est ainsi..mais c'est de la voir si loin de moi et d'avoir 600 kms à faire pour lui rendre visite.J'ai l'impression de l'abandonner à son sort..

    7
    hades
    Mardi 28 Février à 13:51

    Que te dire ! tu l'as si bien décrit .... Du courage et surtout la santé pour l'accompagner  jusqu'au bout ....Les miens sont partis il y a déjà quelques années, je regrette toujours de ne pas en avoir fait assez pour eux ...

    Bises

      • Mercredi 1er Mars à 23:01

        Ce sera mon regret..je le sais déjà.Bisous Annette

    8
    colette
    Mardi 28 Février à 13:58

    je comprends trop bien ta détresse Pipiou car je suis dans ta tranche d'age et maman est partie il y a 4 ans à 88 ans et papa l'an dernier à 92 ans , ils étaient tous deux en maison de retraite depuis 5 ans ....C'est terrible car on voudrait les aider mais on ne peut rien faire ...on peut seulement les accompagner le plus loin possible et les aimer encore plus fort ...
    BON COURAGE MON P'TIT PIPIOU

      • Mercredi 1er Mars à 23:02

        Merci de ta compréhension .Je vis ce que tu as vécu....Bisous

    9
    selkis
    Mardi 28 Février à 14:03

    De tout coeur avec toi Pipiou. Papa est parti depuis 17 as et maman 5 ans plus tard. J'ai eu la chance de pouvoir l'épauler jusqu'à la dernière heure. J'ai l'impression que c'était hier... C'est toujours trop tôt

    Courage Pipiou Bisous

     

      • Mercredi 1er Mars à 23:03

        Tu étais près d'eux et présente à leurs besoins .C'est le plus important..

        Merci Selkis

    10
    Matacha
    Mardi 28 Février à 14:05

    Tu me fais pleurer... comme le coeur peut être lourd parfois, plein de tristesse, de regrets... On aimerait tellement juste pour un instant redevenir cette enfant si insouciante  qui ne pense pas qu'un jour, elle sera orpheline.

    Je t'embrasse et ...vas vite d'habiller.

      • Mercredi 1er Mars à 23:05

        Je pleure moi aussi en vous répondant...Merci Matacha,j'ai reçu ton courriel mais j'ai beaucoup de retard pour répondre.

    11
    Carole.D
    Mardi 28 Février à 14:10

    De tout cœur avec toi!

    je suis plus jeune que toi mais je m'inquiète pour mes parents (90 et 86 ans) qui sont sels chez eux!

    Bien sur pas très loin de chez nous...Heureusement car maman a de grave problème de dos (2 opérations en 8 mois).... et bientôt mon papa reçoit une récompense et je crains cette journée car il l'attend depuis tellement longtemps.....

    Courage à toi!

    Bisous

      • Mercredi 1er Mars à 23:06

        C'est magnifique de vieillir ensemble...Profites bien de leurs présences...

    12
    Mardi 28 Février à 14:23
    gateuxrigolo

    hello je ne peut malheureusement pas comprendre ta tristesse n etant pas dans ce cas je n ai plus de parents depuis longtemps enfin moralemenr mais travaillant dans un home benevolement je peus imaginee ce que tu ressend je t envois plein de bisous pour te soutenir

      • Mercredi 1er Mars à 23:07

        Je pense que tu dois être témoin de moments bien difficiles Merci Magali

    13
    Mardi 28 Février à 14:34

    Bonjour,

    Je ne peux plus m'inquiéter pour mes parents qui sont partis tout les deux, beaucoup trop tôt a mon gout. Je te souhaite beaucoup de courage.

    Bisous

      • Mercredi 1er Mars à 23:07

        Merci Martine

    14
    Mardi 28 Février à 15:01

    je suis de tout coeur avec toi ayant le même âge je comprends très bien les soucis et le chagrin de cette situation j'ai perdu mes parents il y a longtemps (il y a 40ans pour l'un et 30 ans pour l'autre) ce fut très dur mais avec le recul je me dis que cela m'a peut-être aussi épargné d'autres chagrins

    bon courage bises de Malélé

      • Mercredi 1er Mars à 23:09

        Tu as raison.La vieillesse..l'âge, n'apportent rien de bon et la dépendance est très difficile à vivre  pour chacun.Ce n'est que chagrin

        Bisous Malélé

    15
    dany
    Mardi 28 Février à 15:01

    coucou comme je te comprends bien j'ai ma maman aussi qui a 92ans elle vit chez elle mais comme on est inquiets  et on pense aussi a la vie qui passe trop vite et on ne peut rien faire

    je te souhaite beaucoup de courage gros bisoussssss

      • Mercredi 1er Mars à 23:10

        Ma maman a 93 ans et elle a vécu chez elle , sans aide, jusqu'à 90 ans. Elle a toujours été une battante.Bisous Dany

    16
    MORI 7
    Mardi 28 Février à 15:35

    bien sûr c'est très dur de voir se dégrader l'état de ceux que l'on chérit.

    Mais il faut aussi penser que l'on a pu les aimer longtemps alors que certains perdent leurs parents très jeunes… et c'est aussi très dur .  On ne peut que les aider par notre amour et nos bons soins  et essayer qu'ils  souffrent moralement et physiquement le moins possible.Ma Maman est partie il y a 5 ans aujourd'hui et à 97 ans toujours chez elle, mais avec beaucoup d'assistance. Mon papa lui est décédé en 1975…. on a pas eu le temps de le voir vieillir !

    Je comprends ta peine car c'est dur de vivre la grande vieillesse de nos ainés alors que l'on s'approche nous aussi de cette échéance.

    Courage, Pipiou, Ta Maman sait que tu l'aimes….

      • Mercredi 1er Mars à 23:13

        Tu as raison.La situation de nos aînés nous fait prendre conscience de notre devenir..J'en discutais avec une amie cet après midi et nous envisagions les décennies à venir et les bonnes décisions à prendre afin de ne pas laisser nos enfants dans le même désarroi.

        Gros bisous

    17
    Mardi 28 Février à 16:11

    Je suis plus jeune ... mais mes parents ne sont déjà plus là ... des départs dramatiques ... On n'est jamais prêt ...

    Bon courage et gros bisous

      • Mercredi 1er Mars à 23:14

        Les départs soudain laissent aussi de gros regrets..Des mots que l'on aimerait dire et qui ne sont plus entendus...Bisous panpanette

    18
    Benji200
    Mardi 28 Février à 16:23

    Pauvre Pipiou, 

    Complètement en phase avec toi car je vis quelque chose de similaire avec mon papa. La question se pose de son retour ou non à la maison, après son hospitalisation. Difficile d'admettre que nos parents, nos remparts, se fragilisent. Il faut profiter de tous les petits bonheurs de la vie. Je t'embrasse

      • Mercredi 1er Mars à 23:17

        Plutôt que de demander des sommes exorbitantes pour un placement en maison de retraite, il faudrait que l'état pense à donner  un peu plus d'aide physique aux familles car lorsque les parents atteignent cet âge respectable, les enfants ne sont plus tout jeunes eux non plus..Merci Benji

    19
    gravhelio
    Mardi 28 Février à 16:30

    Ma maman est partie le 16 septembre. Elle était en EHPAD et avait Alzheimer. J'allais la voir 3 fois par semaine et la prenait le dimanche quand elle pouvait encore se déplacer. Depuis, je n'arrive pas à refaire surface. Quand je vais au cimetière, je sais que mon père est là depuis 2009 mais ma mère, je n'arrive pas à l'imaginer là ! Depuis, je traîne ma carcasse et n'ai envie de rien. Je m'occupe avec mon crochet le soir, un cours de cartonnage de temps en temps mais la maison, je la délaisse ... Je n'ai qu'une envie, c'est de partir en camping-car, là au moins je ne pense plus à tout ça ... Je te comprends Joce.

      • Mercredi 1er Mars à 23:19

        Tu m'en avais un peu parlé et j'ai bien compris ta peine qui est encore à fleur de peau aujourd'hui, je le sais.

        Je te comprend et je pense bien à toi.Merci de venir me réconforter malgré tout

        Gros bisous Danièle

    20
    Crochette05
    Mardi 28 Février à 16:35

    Chère Pipiou je partage de tout coeur votre ressenti, je suis peut être un tout petit plus jeune que vous, mais en 98 j'ai été obligé de mettre Maman en maison à la suite du décès de Papa (il avait 67ans) cela a été terrible et doublement lorsque nous avons été obligés de la "placer" elle était aussi à 300k et nous ne pouvions aller la voir aussi souvent que nous l'aurions voulu. Il y a déjà 6 ans qu'elle nous a quitté, mais hélas il a fallu passer à autre chose car 2 ans plus tard c'est mon mari qui a été "emporté" dans sa soixantième année, et tout cela est très dur, je pense qu'il faut essayer de se remémorer les bons moments et tout ce qui nous les rappelle,  c'est ce qui nous aide et vous aidera à tenir

    je vous souhaite  (bien que je n'aime pas ce mot là car on me l'a suriné sur tout les tons) non pas courage... mais le courage d'avoir la force de surmonter cette peine et de trouver auprès des vôtres le réconfort 

    Je vous embrasse

     

     

      • Mercredi 1er Mars à 23:23

        Tu n'as pas été épargnée par la vie toi non plus. Penser aux bons moments, je le fais car je parlais et faisais beaucoup parler maman qui a connu tant de choses.Elle est née en 1923 !! tu te rends compte de l'évolution qu'elle a connu.

        Merci de ton commentaire Crochette. e t'embrasse bien fort

    21
    MAMYROSE2
    Mardi 28 Février à 16:39

    Je pense bien a toi, gros bisous

      • Mercredi 1er Mars à 23:23

        Merci Mamyrose

    22
    Mardi 28 Février à 16:47
    myjanie

    Ton billet exprime toute la tristesse et le désarroi d'une personne aimante. Je t'avouerai que ton poème m'a beaucoup émue, dans le contexte que tu décris il prend une autre résonance. Courage Pipiou. Mais sache que je comprends ta peine. C'est tellement difficile de se rendre compte qu'on ne peut rien changer quand les misères du grand âge accompagnent ceux que nous aimons. Je m'inquiète également pour mes parents d'un âge bien avancé, et j'ai du mal à trouver les mots pour le dire ...
    En partage avec toi, je t'envoie de beaux rayons de soleil pour t'apporter un peu de baume au coeur.
    Gros bisous à toi.
    Myjanie

      • Mercredi 1er Mars à 23:31

        Nous partageons l'amour des mots Myjanie .Je l'ai découvert en suivant tes écrits.

        Et ce poème sur l'oiseau est tout à fait différent maintenant .Chaque mot a pris un nouveau  sens pour moi..tu l'as si bien compris..Je te remercie beaucoup .Tous vos petits mots me  sont un réconfortant et je me sens bien entourée par vous toutes.Merci

    23
    Mardi 28 Février à 18:05

    J'ai perdu mon papa à l'âge de 5 ans et ma maman à 40 ans....mon mari a perdu ses parents il y a bien longtemps aussi...

    nous ne sommes pas confrontés à leurs problèmes de vieillissement , nous les avons perdu bien trop tôt!

    la vie est très compliquée!

    bon courage!

    claire

      • Mercredi 1er Mars à 23:32

        Peut-être aurais-tu voulu les avoir un peu plus..mais on ne choisi pas..Oui la vie n'est pas facile.Bisous Claire

    24
    Mardi 28 Février à 18:10

    je suis un peu loin de cet âge que "vous avez toutes". Je vais avoir 40 ans cette année. Mais je pense que l'âge est surtout dans lanotre tête, dans notre comportement, dans notre façon de vivre et de penser.

    J'ai vécu mes 16 premières années à vivre sous le même toit que mon frère, mes parents, mes grands-parents et mon arrière grand mère.

    Mon arrière grand mère est partie sans que j'ai pu lui dire au revoir. Je n'ai plus parlé pendant plus d'une semaine.

    Pour mes grands parents, cela s'est passé de la même façon. Le deuil a été long et douloureux car je me suis sentie responsable du décès de ma grand mère.

    Je peux comprendre ta douleur et je peux juste te dire de profiter au maximum des personnes que tu aimes, qui t'entoures peu importe l'âge car tout peut changer du jour au lendemain.

    Je t'embrasse très fort

    Sandrine

      • Mercredi 1er Mars à 23:36

        Tu as perdu la parole car tu as été bouleversée et je peux  comprendre...Je suis actuellement suivie pour des problèmes similaires...difficulté d'élocution et de déglutition dès que nous abordons des sujets "sensibles" Le corps réagit à sa manière et parfois bizarrement.

        Tu es toute jeune Sandrine.Plus jeune que mes enfants...Gros bisous

    25
    marlyse
    Mardi 28 Février à 18:15

    Comme je te comprends, notre vieillesse passe encore, mais voir les autres vieillir, surtout nos proches c'est dur. Maman nous a quitté il ya 5 ans, un vendredi 13 janvier (porte malheur pour nous), elle avait 82 ans, n'était pas malade et pour son âge faisait encore tout dans sa maison. Son départ brutal nous a tous surpris, mais elle n'a pas souffert et n'a pas fini en maison de retraite (elle ne l'aurait pas supporté). Je vais tout les jours au cimetière mais j'ai encore du mal à m'en remettre, ma grande sœur est partie la rejoindre il y aura 2 ans le 1er mai, (encore un jour porte malheur), il faut continuer à vivre pour ceux qui reste, et surtout profiter de chaque instant passé avec ses enfants et petits enfants, avec des jours bien et des jours triste. Je t'envoies  toute mon amitié, le printemps va arriver et avec lui le sourire.

    Gros bisous

      • Mercredi 1er Mars à 23:39

        Coucou Marlyse...Tu as été bien touchée par la vie toi aussi et les événements nous laissent des cicatrices.Je te remercie de ta gentillesse et de tes petits mots Gros bisous

    26
    Catherine
    Mardi 28 Février à 18:44

    Comme je te comprends et pense à toi! Mes parents sont morts quand j'étais jeune et j'ai énormément soutenu ma grand-mètre que j'adorais. Elle a terminé sa vie dans une maison de retraite, car elle ne voyait plus rien et elle a passé 9 ans à attendre ma visite chaque jour. Elle en arrivait à envier ma maman (sa fille) décédée subitement très jeune en disant qu'elle, au moins, avait échappé à tout ça... c'est terrible de vieillir dans ces conditions, elle a beaucoup souffert moralement.

    Elle sait que tu l'aimes et tes visites embellissent ses journées et elle y repense avec bonheur jusqu'à la suivante.

    Gros bisous.

     

      • Mercredi 1er Mars à 23:42

        Parfois je me dis: j'espère que je partirais d'une crise cardiaque ! C'est dur à vivre pour ceux qui restent et qui subissent mais au moins on ne connais pas la déchéance, la douleur et l'éloignement...

        Gros bisous Catherine

    27
    Mardi 28 Février à 20:04

    Je comprends ta grande tristesse car des parents sont irremplaçables et de les voir peu à peu diminuer, cela nous meurtrit car on ne peut rien faire contre cela ! Je comprends donc et partage ton chagrin face à ta maman d'autant qu'elle est très loin. J'ai perdu ma mère lorsque j'avais 46 ans, et pour elle ce fut rapide, un infarctus du myocarde en 2000 ! Mon père, lui est décédé suite à une cassure du col du fémur à l'âge de 97 ans en 2014 et sa fin fut en souffrance durant 3 mois. Aujourd'hui, ils me manquent tous deux beaucoup, j'aurais eu tant de choses à leur dire encore..... C'est la dureté de la vie même si elle est dans la logique des choses, car eux ont perdu deux de leurs enfants et ça c'est pire encore je pense. On est toujours obligé de "relativiser" les choses de la vie, tu vois ! Gros bisous !

      • Mercredi 1er Mars à 23:48

        On a toujours des choses à apprendre de nos aînés.Ils ont connu tant de choses et ils savent partager..

        Oui perdre des enfants est pis encore .Ma maman a perdu son mari en 2000, un fils de 49 ans en 2001 et un autre fils de 42 ans en 2002.Elle n'a pas été épargnée.La vie n'est pas un long fleuve tranquille pour certains..

        Je l'admire  et je le lui ai dit tant qu'il est encore temps.

        En te lisant ,on se rend compte que nous sommes tous démunis devant l'âge,le vieillissement et la perte de nos aînés.

        Merci margotte pour ton commentaire.Gros bisous

         

         

    28
    élise
    Mardi 28 Février à 20:58

    Pipiou je partage avec vous tous ses moments de tristesse....et c'est un peu grâce à vous  que je garde aujourd'hui le sourire...mon chéri de 64ans rentre d'une auto greffe à cause d'un cancer stade 4.....c'est très dur à vivre quotidiennement et je vous dit MERCI car tous vos petits mots du jour avec les copinettes m'aident à garder le cap ....LE PRINTEMPS  va arriver et le moral va revenir ....BONNE SOIREE PIPIOU

      • Mercredi 1er Mars à 23:51

        Merci de ton partage Elise. Si je peux parfois alléger quelques peines, j'en suis heureuse.Mon blog aura au moins là, trouvé une raison d'être.

        Je souhaite un prompt rétablissement à ton mari.Le printemps s'annonce et le soleil,le renouveau guérit les maux.je vous le souhaite de tout coeur et je suis certaine que de belles années à vivre main dans la main sont devant vous. Gros bisous Elise

    29
    Mercredi 1er Mars à 05:10
    Cathy

    Malheureusement on ne peut rien faire contre le temps qui passe et personne ne peut s'empêcher de penser à ce jour où ils ne seront plus là. La vie est ainsi faite et c'est parfois douloureux !

    Courage Pipiou et merci pour ce joli poème

    Bisous

      • Mercredi 1er Mars à 23:52

        Merci beaucoup Cathy

    30
    nmarie-Christine
    Mercredi 1er Mars à 06:24

    Coucou Pipiou,

    j'arrive après ton post de hier, cela me touche énormément de te lire,

    et aussi de vous  toutes les copinettes!!

    ton poème et très émouvant....

    tu sais mettre les mots sur les maux, cela est très beau.

    je t'embrassent Jocelyne...

    je suis là pas très loin de toi...beurk

     

     

      • Mercredi 1er Mars à 23:54

        Oui..tu es là et bien présente Christine.Ton appel m'a fait beaucoup de bien..parler soulage et cela d'autant plus que vous connaissez cette peine,Jean Louis et toi .

        Merci de m'avoir appelée.Gros bisous

    31
    dauphin
    Mercredi 1er Mars à 09:29

    tres emouvant se poeme mais malheureusement on ne peut rien faire et un jour ils partiront je c est que c est difficile mais c est comme sa et l on ni peut rien je suis de tout coeur avec toi et te fait plein de gros bisous 

      • Mercredi 1er Mars à 23:54

        Oui..C'est ce qui attend chacun de nous..Nous ne sommes que de passage Bisous

    32
    Mercredi 1er Mars à 12:03
    babou

    Coucou Pipiou,

    Comme tu le dis si bien j'ai la chance d'avoir encore mes deux parents. Ils auront 87 ans cette année mais je les vois changer même si je les admire pour leur pêche. J'espère que d'avoir écrit ces mots ça t'a aidé à apaiser ton mal être, cette peur du vide que laisse nos parents quand ils partent ou vieillissent. Gros bisous Babou

      • Mercredi 1er Mars à 23:56

        Oui Babou,tu l'as compris..D'écrire m'a apaisée.Je me réfugie souvent dans l'écrit mais c'est la première fois que je le fais sur le NET..Je ne le ferais plus yes Promis...Je vais garder le cap ! Gros bisous

    33
    Mercredi 1er Mars à 13:38
    Dane

    je me doute que tu es dans la peine comment ne pas l' être dans ces situations!! je n' ose pas imaginer lorsque ma maman qui a 82 ans ne sera plus elle éléve encore mon frère de 42 ans handicapé moteur il ne parle pas ne marche pas trés lourd handicap il comprend tout par contre, maman n' a jamais voulue le placer mon papa étant parti trop tôt c' est son baton de vielliesse, mais pour nous ça va être un ras de maré car jamais on ne pourras faire ce que ma man a toujours fait sacrifié sa vie pour mon petit frère hélàs un jour il faut faire face je t' envois pleins de positif de bisous et bon courage ma belle ton poème est si beau et triste a la fois 

      • Mercredi 1er Mars à 23:58

        Je pense que ce sera très difficile pour toi aussi Dane. Et pour ton frère ce sera déchirant.

        La vie est dure avec certaines personnes..Que d'épreuves..

        Gros bisous Dane..

    34
    lyse
    Mercredi 1er Mars à 13:42

    Bonjour Pipiou

    Je suis âgée de 63 ans et maman 92 ans elle est chez elle, fait son ménage, ses courses, le jardin et marche beaucoup. Je vais la voir 1 fois par semaine et je passe l'après midi avec elle. Nous discutons et rions de tout et de rien. Je ne manquerai pas cette journée pour rien au monde car aujourd'hui elle est là et demain.....

    Je t'envoie toute mon amitié et te fais des gros bisous 

      • Jeudi 2 Mars à 00:00

        J'espère et je souhaite que ta maman reste aussi bien très longtemps.C'est formidable de vieillir dans son élément.Gros bisous Lyse.Merci

    35
    Qinoa
    Mercredi 1er Mars à 19:37
    Je n'aimerais pas voir mes parents dans ces endroits. Nous avons trouvé la solution pour ma grand mère qui vit avec avec mon fils, ainsi il peut l'aider
    Bzz et courage ma pipiou
      • Jeudi 2 Mars à 00:01

        Cette solution est formidable..Quel bel échange..Bisous et merci Qinoa

    36
    Mercredi 1er Mars à 21:27

    Bonsoir Pipiou,

    Je suis de tout cœur avec toi. Quand on est en bonne santé, c'est souvent au travers de nos proches que l'on prend conscience des années qui défilent. J'ai la chance d'avoir encore mes 2 parents complètement autonomes (je suis plus jeune que toi), mais ils habitent à 900 km de chez moi et je culpabilise de ne pas pouvoir les voir plus souvent d'autant que je suis leur seul enfant. J'appréhende le moment où ils auront besoin de mon aide, mais peut-être que d'ici là je serai en retraite et pourrai leur consacrer plus de temps :-)

    Gros bisous

     

      • Jeudi 2 Mars à 00:03

        Tant que nous sommes deux; les années n'ont pas prises .C'est formidable de vieillir ensemble et je suis certaine que tes parents pensent à toi mais ils se suffisent.Ils ne font qu'un..Bisous et merci Zabou

    37
    Mercredi 1er Mars à 21:59

    je comprends ta peine 

    j'ai bientôt 60 ans, j'ai perdu mes parents, il y a 20 ans, et oui j'avais 40 ans, ils sont partis à huit jours d'intervalles, ils avaient 64 ans,  et là que je vais avoir mes soixante ans, je pense encore plus fort à eux, 

    je t'envoies plein de pensées positives, bonne soirée, bisous, nanou 

      • Jeudi 2 Mars à 00:04

        Merci beaucoup Nanou.C'est gentil de me laisser ce petit mot .Gros bisous

    38
    Mercredi 1er Mars à 22:41

    J'ai que 44 ans mais je comprends, car j'ai perdu mon père il y a deux ans très soudainement. Comme j'habite à 600km de là, je n'étais pas sur place pour lui faire les premier soin. Vu que j'ai mon diplôme de secouriste, j'ai du mal à accepter. Mais la vie continue. Bonne soirée, bisous

      • Jeudi 2 Mars à 00:05

        Tu n'aurais peut être rien pu y changer mais je comprend ton regret .On aime accompagner ceux qu'on aime..Gros bisous Rachel

    39
    Mercredi 1er Mars à 23:01
    careli

    hélas un sacré écho à mon histoire, pas tout à fait la même, mais ... ma mère a une sal... de cancer généralisé, et la chimio est impuissante
    elle perd un peu la tête et la douleur arrive ... en quelques mois elle a changé  à un point qui fait peur et qui fait mal
    histoire de mois ou plus, ou moins, mais une dégradation physique et mentale qui brise le coeur

      • Jeudi 2 Mars à 00:11

        Je ne sais que dire Careli. Les mots sont dérisoires devant la maladie et la douleur.

        Mais je comprends  ta peine en la voyant lutter et ne rien pouvoir faire pour l'aider.

        Je t'embrasse très fort et je te remercie d'avoir pris le temps de t'arrêter ici.

        Bonne soirée

         

    40
    Dimanche 5 Mars à 15:18

    Bonjour Pipiou,

    J'ai lu ce cri du coeur au moment où tu l'as publié...mais j'étais moi même trop empêtrée émotionnellement dans un contexte similaire pour pouvoir te répondre. Je compatis à ta peine parce que je commence à y être confrontée. Ma maman (qui va fêter ses 90 ans cette année) n'est toujours pas en maison de retraite bien que depuis deux ans, mon frère et ma soeur en évoquent de plus en plus précisément l'éventualité. Depuis une dizaine de jours, elle est hospitalisée parce que souffrant de bronchite chronique et d'une faible saturation en oxygène dans le sang. Elle est donc branchée de temps en temps sous oxygène avec le risque que ça devienne permanent. Tout semble se détraquer et nous avons du mal à avoir des nouvelles auprès de son médecin parce que nous vivons tous les trois loin de chez elle et ne pouvons lui rendre visite que le week end. Elle a toujours eu une santé de fer et j'avais tendance à la croire indestructible. Et là, tout à coup, à la sentir se résigner, je comprends qu'il suffirait de pas grand chose pour qu'elle s'éloigne à tout jamais. C'est le maillon qui nous relie encore entre nous, ses enfants...elle, disparue, j'ai bien peur que la famille ne se disperse aux quatre vents, comme ça s'est produit dans ma belle famille. Pas gai tout ça, je suis un peu mal placée pour te remonter le moral. Mais heureusement, il y a la génération montante de nos propres enfants et petits enfants pour nous booster et nous montrer que nous leur sommes encore nécessaires...ça réchauffe le coeur et nous donne une bonne raison de continuer à vivre en gardant le sourire. J'espère que ton coeur n'est pas trop lourd , que tu vas trouver le courage de supporter ta peine, garder cette envie de créer qui fait oublier au moins pour un temps les misères quotidiennes, apprécier la vie qui continue autour de toi...le printemps va arriver...

    Je t'envoie mes plus amicales pensées...gros bisous...

    Rolande

    41
    Mardi 14 Mars à 08:16

    comme je te comprends !! comme tu sais je l'ai vécu, mais c'est encore plus difficile quand il s'agit de jeune de moins de 30 ans !! ils ne sont pas sensés partir avant nous ....

    quand on vieillit c'est plus logique ... même si ça reste bien sur difficile !... ma maman commence à avoir des craintes, même si elle va bien, forcément elle y pense ....

    gros bisoussssssss 

    42
    Katia
    Mercredi 29 Mars à 21:15
    Coucou Pipiou
    J'ai eu beaucoup de mal à écrit .
    Tu as l'ait tellement triste. ..
    Moi aussi je pense à maman 82ans mon père est parti depuis 12 ans, c'est ainsi la vie .
    La vielles se est un état de la vie qui passe.
    Je suis auxiliaire de vie auprès des personnes âgées , beaucoup de solitude , tristesse , départ des enfants , eux aussi ils en souffrent aussi de leur côté, ,ils ont vécus certes mais ils ont tant à donner parfois mais ils ne sont pas écouté par la société souvent...
    Tu vois , sois courageuse.
    Bisous.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :