•  

    Notre côté jardin Zen.

     Voilà le nouveau trompe l’œil que nous avons choisi, lors de l'aménagement

    de ce coin de jardin.

    Il est prévu pour l'extérieur et depuis 3 ans,il n'a pas décoloré,ses couleurs

    sont toujours les mêmes et la matière a gardé sa tenue.

     

     Ce trompe l’œil achemine le regard vers l'infini et donne de la

     profondeur à l'espace. Pourtant ce chemin boisé n'est pas le thème que

     nous avons choisi pour la remise en forme de notre petit coin

     de repos. Zomme m'a laissé carte blanche et il a approuvé chacune

     de mes idées.Il a beaucoup participé à la remise en forme !!

     Vous voulez tout savoir ? J'ai craqué pour un espace Zen !

     Il y avait déjà quelques touches dans cet esprit autour du bassin

     avant de le remodeler : Le petit pont rouge,des galets,

     les pierres /roches, les pivoines , les lanternes chinoises de granit...

     

    Mais aujourd'hui j'ai voulu approfondir cet esprit jardin chinois...

     Je me suis aidée de photos et de reportages en navigant sur la toile.

     afin de connaître la signification symbolique des éléments

     du jardin chinois et du jardin feng shui

     Ce site m'a apporté des réponses :

     
    Le jardin chinois, un environnement feng shui

     

    Dans le jardin chinois, tout n'est qu'esthétisme et symbolisme: le jardin

    représente un monde idéal dans lequel le promeneur vient chercher la

    plénitude et la tranquillité. 

     

    Je n'ai pas la prétention d' avoir créé un vrai jardin à la japonaise.

     C’est un art que seuls maîtrisent les natifs de l’Empire du Soleil levant

     Les jardins zen sont épurés, aménagés dans un espace limité, sans

     pratiquement de végétaux, juste un peu de mousse, des fougères,

     des pierres et des surfaces de gravier ratissées.Nous n'avons pas réuni

     toutes ces conditions

     

     Je vous détaille cependant notre travail de paysagistes-amateurs :

     

     

     Pour structurer notre petit jardin chinois , nous avons fait appel à

     quelques symboliques. En voici les principales:

     

     La pierre :

     

    Élément fondamental dans le jardin chinois, elle représente

     la structure, Nous avons choisi quelques spécimens pour

     leurs formes et pour appliquer la méthode préconisée pour former

     une montagne (shan). Or la montagne, dans la

     philosophie chinoise, représente les forces qui régissent le destin

     des hommes.

     C’est dire l’importance de cette montagne dans la mise en scène du jardin !

     Trois dispositions de pierres sont importantes :

     

    1 ) Disposition horizontale : symbole de la terre

    2 ) Disposition verticale : symbole du ciel

    ( c'est celle-ci que j'ai privilégié )

     3 ) Disposition en diagonale : symbole d’humanité

     Mais surtout , il faut enterrer les pierres de telle sorte qu’on ne puisse voir

     qu’un tiers de leur apparence .

     Je les avais donc disposées avant que Zomme n'étale les cailloux colorés

     Voilà quel a été le cheminement de nos idées en nous frottant au rôle de

     "paysagistes- amateurs"

     Nos pierres de pays représentant les montagnes :

     

    Notre côté jardin Zen.

     

     Les arbustes sont des althéas de couleurs variées.

     Certaines de ces pierres ont une forme de falaise en miniature.

     J'ai choisi de laisser les mousses sur les pierres


    L’eau:

    c'est un élément indispensable pour qu’un jardin chinois soit complet.

     L’eau représente le yin, c’est à dire la sérénité et le calme de l’esprit acquis

     par la contemplation méditative de son mouvement. Elle représente la vitalité

     de la nature. L'eau y sera donc présente sous forme de bassin avec

     généralement des carpes koï, ou un petit ruisseau se traversant par

     un pont (rouge en bois).

     

    Notre côté jardin Zen.

     

    Nous avons protégé le dessus du bassin par un filet tendu afin

     de préserver les carpes Koïs du héron chapardeur !

     

    L’eau est présente dans notre jardin japonais sous la forme d’un bassin

     au bout duquel Zomme a voulu ajouter un lagunage de 500 litres

     Il apportera une filtration biologique car nous y avons planté des

     plantes aquatiques .

    Le bruit de l’eau renforce le sentiment du promeneur de faire partie de la

    nature aussi deux cascades font entendre leur gazouillis .

    La première est une cascade préformée,

     La seconde se déverse par une auge de pierre de pays

     récupérée à la vente d'une maison du village

    Notre côté jardin Zen.

     

     Les galets lisses et érodés: . Ils sont choisis pour leur forme incertaine

     et lisse. Ils représentent le yang (en opposition à l’eau qui représente le yin)

     et l’incertitude de la vie (le wei). Les galets sont considérés comme un objet

     qui a une âme.Nous en avons bordé le cheminement autour de ce jardin

    Deux pyramides de galets ronds et plats ponctuent le paysage.

     

    Les éléments d’architecture:

     

    ils permettent de ponctuer les espaces du jardin et sont symboliquement

    la représentation du refuge de l’homme qui quitte la fureur du monde extérieur.

    Le visiteur doit pouvoir faire des pauses méditatives lors de sa promenade,

    c’est pourquoi, il trouve sur son chemin de petites constructions :

     Nous avons donc disséminé plusieurs petits bancs d'ardoises.

     Il y en a trois pour l'instant mais les travaux ne sont pas terminés


    Notre côté jardin Zen.

     

     Deux lanternes en pierre se trouvaient déjà là :

     la première nommée "tachi-gata" qui est une lanterne

     bien ouvrée joue un rôle central dans le jardin comme éclairage symbolique

     pour les allées.

    Notre côté jardin Zen.

     La seconde, la lanterne "YUKIMI" est en granit " .Elle est composée

     de cinq éléments, empilés et placés l'un sur l'autre.

     1 ) Kurin (pointe ou final ornemental)

     2 ) Kasa (chapeau ou toit)

     3 ) Hibukuro (chambre de lumière)

     4 ) Chudai ou ukebachi (stand moyen, plate-forme pour la chambre de lumière)

     5 ) Jirin ou dai (base) peut avoir trois à six pieds.

     

     

    Elles sont aussi les plus populaires au Japon. En effet, ces dernières

     conviennent à tous types de jardin japonais. On les retrouvera cependant le

     plus souvent dans le jardin de thé (cha-niwa), le jardin cour (tsubo- niwa)

     ou le jardin promenade (Kaiyushiki) où elles seront placées à proximité

     d’un plan d’eau bien souvent sur une pierre plate.

     La nôtre a 4 pieds, nous l'avons placée sur un cercle plat et rond

     Une statue Bouddhiste vient parachever l'esprit Japonais..

    Notre côté jardin Zen.

     

     

    Un salon de thé est souvent le but de la promenade au jardin Zen.

     Nous n'allions pas construire un kiosque en bois, aussi ce sera la gloriette

     qui fera office de " pause thé / méditation "

    (repeinte dans l'esprit du jardin Zen )

     "Place des retraités" !!!

     

    Notre côté jardin Zen.

     

     

    Les animaux :

     

    ils sont représentés sous forme de sculpture.

     La tortue représente la longévité et l’endurance (elle est posée sur l'auge )

    le poisson (ici, un dauphin ) la persévérance.

     

    Notre côté jardin Zen.

     

    Le lion est le gardien, qui empêche les personnes mal intentionnées de rentrer.

    Il est aussi symbole de fortune et de bonheur.

     

    Les végétaux .

     

    Parmi les végétaux « japonisant » nous avons choisi :

     - Un érable du Japon (Acer palmatum) Il évoque le temps qui passe

     Nous l'avons déplacé et il semble apprécier son nouvel environnement !

     - Plusieurs plants d’ophiopogon niger

    - Une hosta "Francee" (régal des escargots ! )

     - Un buis taillé en boule...

    qui n'a pas bougé de place malgré le chamboulement .

     

    Notre côté jardin Zen.

     

     - Une pivoine arbustive qui a environ 5 ans , qui promet une belle floraison .

     - Une pivoine de Chine herbacée qui protège le muguet déjà bien

     avancé en floraison cette année..

     - Des fétuques bleues

     - Une heuchère "Caramel"

    Notre côté jardin Zen.

     

     - Un gros pied d'hémérocalles

     -Des géraniums "Andressï"

     Sous le petit pont : plusieurs plantes aux écus qui vont vite recouvrir

    les pierres " têtes de chats"

     

    Notre côté jardin Zen.

     

     - et ...La glycine en arbre qui a été  placée en ‘avant-garde’

     du jardin zen. Elle annoncera le style

    Notre côté jardin Zen.

     

     

    Vous avez sûrement remarqué que je parle tantôt de jardin chinois, tantôt

     de jardin japonais dans cet article , C'est que le jardinage du Japon découle

     de la culture chinoise qui lui a été amenée petit à petit suite aux invasions

     de la Corée par les dynasties Sui ( 581 - 618 ) et Tang ( 618 - 907 ) .

     

    Il subit de grandes transformations et devient bien plus abstrait que

    son grand frère chinois.

    Ainsi sont nées des applications originales du jardinage :

     des parterres uniquement composés de cailloux, de roches et de sable ,

     qui sont arrangés d'une manière très étudiée, les bonsaï et d'autres

     éléments, dont beaucoup sont issus de la philosophie zen .

     Ma référence : la-pierre-et-le-sabre

     

     

     Et maintenant je vous montre quelques photos d'ensemble...

     Le bassin , le lagunage derrière, le pont qui enjambe une cascade

    Notre côté jardin Zen.

     

     

    Nous y ajoutons la gloriette

    Notre côté jardin Zen.

     

     Lorsque nous passons le portail : vue de face

    Notre côté jardin Zen.

     

     

     Regard vers l'infini, offert par le trompe l’œil ..

    Notre côté jardin Zen.

     

     

     La place du promeneur ....du rêveur...du poète

    Notre côté jardin Zen.

     

     

     La dernière...un plan large que nous pensons encore élargir

     au fil de nos travaux de désherbages, de tailles et d'aménagements.

     

    Notre côté jardin Zen.

     

    Voilà le résultat de nos travaux de ces dernières semaines..

     Nous sommes satisfaits du résultat obtenu et surtout de l'économie

     d'entretien que sera ce choix..Moins de plantes et de fleurs, mais

     sûrement moins de travail, enfin, nous l'espérons...

     

     

    J'avais déjà publié ce billet sur mon ancien blog...

     

    Aujourd'hui nous continuons d'aménager ce côté de la clôture

    Je vais d'ailleurs vous laisser en vous remerciant de vos visites, de vos

    nombreux commentaires et je vais de ce pas rejoindre Zomme au jardin

    ..Nous installons une balancelle en continuité du coin bassin .

    Elle nous permettra de profiter de la vue et d'évaluer le travail

    qui nous attend dans les jours à venir.La pluie a bien boosté les

    mauvaises herbes et la sarclette va chauffer pendant 2 heures

    (Temps que je m'autorise pour économiser mon dos)

     

    Le soleil s'est levé tôt ce matin et il chauffe!

     

    Bonne journée les copinettes et portez-vous bien...

     

     

     

    Pin It

    35 commentaires
  •  

    Thérèse.T  vient partager un petit bonheur avec nous !

    Je lui laisse la parole :

    Voici des photos fraiches de ce matin, j'ai pu assister à l’envolée de 2

    mésanges. Elles nichaient  dans un très vieux nichoir placé sur la cabane du

    jardin que j'ai confectionné il y a au moins 15 ans, et comme elles y

    reviennent chaque année je n'ose lui redonner un coup de pinceau qui

    ma foi en aurait bien besoin


    Chaque fois que je l'ai fait elle n'y reviennent pas l'année suivante

    je te laisse découvrir les photos tu pourras y voir la mère qui vient

    encore nourrir sa dernière petite, puis l'encourager à sortir, et une fois sortie

    l'encourager à s'envoler de nouveau.


    j'ai pris la première photo à 8h40 et la dernière à 9h17  , mais à 10h30

    elle était encore sous la haie et l'on pouvait entendre sa mère l'appeler !

     


    Cet après-midi mon mari à descendu le nichoir et en l'ouvrant nous avons

    découvert une petite mésange morte depuis peu!

    j'ai désinfecté il est prêt à être remis à sa place dés demain, peut-être

    pour une autre couvée cette année...

     

    Voilà une journée bien commencée :

    Au jardin de Thérèse

     

    Au jardin de Thérèse

     

    Au jardin de Thérèse

     

    Au jardin de Thérèse

     

    Au jardin de Thérèse

     

    Au jardin de Thérèse

     

    Au jardin de Thérèse

     

    Au jardin de Thérèse

     

    Au jardin de Thérèse

     

    Au jardin de Thérèse

     

    Au jardin de Thérèse

     

    Au jardin de Thérèse

     

    Au jardin de Thérèse

     

    Au jardin de Thérèse

     

    Au jardin de Thérèse

     

    Au jardin de Thérèse

     

    Un instant tendresse comme on les aime !!

    Je viens de voir une vidéo dans le même esprit chez notre

    copinette  Panpanette : le bain du chardonneret

     

    Je n'ai pas résister à l'envie de copier ce lien vidéo ici même.

    Merci pour ce partage Panpanette

     

     

     

    Trop mignon...J'aimerais bien lui prêter mes mains moi aussi.

     

    Pin It

    37 commentaires
  •  

    Ma taille  "en nuages"

     

    C'était en mars 2014.

     

    Je vous avez détaillé mon essai de transformer la silhouette de

    mon junipérus : ici   en niwaki

     

    Après la taille ,on voit bien que les nuages en bouts de branches étaient

    légers et demandaient à s'étoffer un peu .Pendant 2 ans ,je l'ai laissé

    prendre ses aises , et début mars ,j'ai réduit  et redonné formes aux "nuages".

     

    En 2014, le junipérus avait cette forme:

     

    Ma taille  "en nuages"

     

    Ma taille  "en nuages" 

     

    le voilà sous des angles différents en 2016:

     

     

    Ma taille en nuages... 2 ans après

     

    Ma taille en nuages... 2 ans après

    Ma taille en nuages... 2 ans après

    Je dois tailler avec retenue car c'est un arbuste qui a plus de 20 ans.

    Il sortait de jardinerie lorsque nous l'avons planté. Pendant de longues années,

    je ne l'ai pas taillé.

    Je l'ai façonné en 'table' lorsqu'il a pris de l'ampleur et débordé sur le chemin

    d'accès à la porte d'entrée. Et puis...je ne suis pas professionnelle

     

    Ma taille en nuages... 2 ans après

     

    Ma taille en nuages... 2 ans après

     

    Les nuages sont plus volumineux .Il me faudra peut-être encore

    les amoindrir en épaisseur.

    Qu'en pensez-vous ?

     

    Pin It

    42 commentaires
  •  

    Tout d'abord la réponse au Cékoiça:

     Oui ! vous l'avez deviné,il s'agit bien d'un œuf...de POULE

    -Pas de Firmin

    -La poule n'a pas l'air traumatisée

    - La voisine n'a pas de Marsipulami...

    -Ni de cultures OGM

     

    Le jardin en ce février 2016 et réponse au cékoiça

    Je pense  que deux œufs se sont "collés" ensemble avant la ponte

     

    Merci pour vos commentaires  dont certains m'ont fait sourire.

     

    A part ça que se passe-t-il côté jardin ?

    Peut-être avez-vous remarqué que je passais par intermittence sur

    mon  et vos blogs. C'est que, vu le temps très doux pour la saison,

    nous sommes allés au jardin.

    Une plante inconnue , mauvaise herbe sûrement, a retenu

    notre attention :

     

     

    La haie raccourcie

    Elle mesure  approximativement 1 mètre de haut et porte des exubérances

    piquantes 

    La haie raccourcie

    et remplies de graines.La voisine  que nous avons questionné nous a conseillé de

    nous en  débarrasser à la déchèterie et pas sur le tas de compost car ce serait

    une plante très nocive et envahissante .Ce que nous avons fait

    La haie raccourcie

    Suite aux commentaires que vous m'avez gentiment laissés,

    je rajoute la vidéo ci-dessous

    Vous avez identifié cette plante comme étant le Datura Stramonium

    Elle fait partie des 10 plantes les plus mortelles au monde

     

     

    Je vous remercie de votre aide.

    Je suis un peu plus intelligente ce soir grâce à vous.

     

    *********************

     A part ça, nous avons fait rabattre la hauteur et l'épaisseur de la haie

    1,20m de moins en hauteur et rabattue au ras du tronc à l'intérieur

    ( elle mesurait 1,30 d'épaisseur !)

    Certains éléments avaient beaucoup soufferts de la canicule.Il fallait

    intervenir. Quelle va être l'évolution ? nous verrons bien dans un an ou 2...

    La haie raccourcie

    Mais le rabattage a généré beaucoup de déchets à évacuer.

    Nous emmenons 6 à 7 remorques par jour mais il y a plus de 100 m de haie.

    Heureusement que nous n'avions planté que sur 2 côtés !

    La haie raccourcie

    Une fois la remorque chargée ,tandis que Zomme l'emmène à la déchèterie

    La haie raccourcie

    je m'occupe !

    J'ai taillé la plupart des rosiers et althéas et revu la taille de mon Junipérus 

     Je ne sais pas quel sera le résultat dans le futur...Rappelez-vous :

    ma taille en nuages

     

     

    La haie raccourcie

     Malgré sa taille sévère,il avait bien repris du poil de la bête !

    Ses "nuages " étaient tout ébouriffés .

    La haie raccourcie

    J'ai essayé de leur donner une nouvelle fois la forme plate et nuageuse

    La haie raccourcie

     

    Il faudra peut-être que j'y revienne mais il a déjà plus belle allure :

     

    La haie raccourcie

     

    Je viens de faire le tour du jardin qui semble endormi.

    Le jardin en ce février 2016 et réponse au cékoiça

     

    Pourtant, avec la douceur climatique, la bordure d'arums est déjà bien gaillarde !

     

    La haie raccourcie

    Les perce neige éclairent les parterres

    Le jardin en ce février 2016 et réponse au cékoiça

     

    Le coussin de la Dame d'onze heures  est bien dense

    La haie raccourcie

     

    malgré des feuilles jaunissantes,les primevères sont en fleurs

    La haie raccourcie

     

    La timide violette blanche brave février

    La haie raccourcie

     

    Les narcisses ensoleillent  le fond de mulching

    Le jardin en ce février 2016 et réponse au cékoiça

     

    Je passe près du bassin.

    Le jardin en ce février 2016 et réponse au cékoiça

    Un filet le protège des hérons amateurs de carpes...Il faut dire

    qu'elles attirent l’œil :

    Le jardin en ce février 2016 et réponse au cékoiça

    Après la visite du prédateur gourmand,elles sont moins nombreuses et elles

    ont grossi !

     

    Il est temps de rentrer. Un coup d'oeil à Insectland où il y a peu

    de mouvements.Pourtant, en y regardant de près, certaines  percées faites dans

    les bois sont rebouchées: signe de fréquentation...

     

    Le jardin en ce février 2016 et réponse au cékoiça

    retour par la véranda où le cymbidium , rentré pour l’hiver ,me promet une

    magnifique et généreuse floraison.Une fleur unique est développée mais

    9 sont en boutons !!

    Il me faudra prévoir un rempotage car les racines débordent.

     

    Le jardin en ce février 2016 et réponse au cékoiça

     

    Je cesse mon papotage en  souhaitant un bon après midi à chacune

     

    Le jardin en ce février 2016 et réponse au cékoiça

     

    Pin It

    38 commentaires
  •  

    Il faut croire que les amis du ciel cherchent leur pitance...

    Je vous avais parlé de l'épervier qui observait les moineaux,mésanges

    et autres qui voletaient autour de la mangeoire.

     

    Thétèse.T que chacune de vous connaît par sa créativité a eu

    cette même visite. Elle m'a envoyé un petit mot, toute triste...

     

    Je lui laisse la parole et je partage ses photos:

     

    Voici quelques photos prises ce matin derrière les vitres de ma

    salle à manger .L'épervier guette sa proie...

     

    Après l'épervier...le pic épeiche...

    Après l'épervier...le pic épeiche...

    A ce moment là nous n'avions pas vu que c'était un rouge-gorge qu'il chassait,

    mon mari l'avait vu poursuivre une mésange

     

    Après l'épervier...le pic épeiche...


    Nous avons été bien déçu quand j'ai dit à mon mari que c'était un rouge

    gorge que je voyais dans l'objectif de mon appareil photo...

     

    Après l'épervier...le pic épeiche...

    il y a bien 10 mètres entre la salle à manger et le fond du jardin et à l’œil

    nu on ne pouvait voir de quel oiseau il s’agissait (la fenêtre de la salle à

    manger et la vitre de la véranda) brouillent la vue, je ne pensais même

    pas avoir de si belles photos même ci certaines sont un peu floues.


    Les rouge-gorge c'est la première fois que nous en avons 2 peut-être 3 car

    c'est un oiseau solitaire.

     

    Après l'épervier...le pic épeiche...

    Ça nous a gâché la matinée, ce midi en mangeant dans la véranda nous

    avons eu la visite d'un autre rouge gorge. Comme nous avons

    souvent la visite de l'épervier nous espérons qu'il ne se fera pas attraper.


    L'épervier est parti emportant sa proie, nous étions tristes mais c'est ainsi !

     

    *******************

     

    Oui, c'est bien triste.Nous préférons voir nos amis les oiseaux libres

    et insouciants. Malheureusement c'est la dure loi du plus fort et de la

    chaîne alimentaire..

     

    Pour ne pas vous quitter sur une note triste, je vais partager des photos

    prises hier..depuis la table du petit déjeuner.

    La maison de l'arbre reçoit de la visite sous le regard étonné du vieil elfe

     

    Après l'épervier...le pic épeiche...

     

    Après l'épervier...le pic épeiche...

    Après l'épervier...le pic épeiche...

     

    Après l'épervier...le pic épeiche...

     

    Elle aussi prenait son petit déjeuner ! mais elle a été très polie,

    elle se mettait de côté,sans quitter sa place,chaque fois qu'une mésange

    venait picorer..

    Je suis allée sur ce site et j'en ai déduit que c'est un pic épeiche

    femelle puisqu'elle a la calotte noire.

     

    C'est la première fois que nous voyons un pic épeiche venir aussi près

    de la maison . J'espère qu'elle reviendra .

    C'est beau la nature !!!

     

    Après l'épervier...le pic épeiche...

     

    Pin It

    36 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique