•  

     

    Au cours de "discussion" je vous ai confié avoir eu envie d'apprendre le

     

    crochet suite à un déplacement en tram !! En bref, j'habitais encore la Picardie.

     

    Lorsque j'allais à Laon, ville distante de 15kms, j'empruntais l'autocar.

     

    Arrivée à la gare , je devais prendre le tram pour me rendre à la ville haute.

     

    Quel retour en arrière en regardant cette image! 

     

    C'est celui-là même !

     

     

     

     

    laon tram

     

     

     

     

    Bref, c'est pendant le trajet ville basse-ville haute que mes yeux sont restés

     

     accrochés aux mains d'une Mamie qui avait sorti son ouvrage .Il me semblait que ses

     

    doigts avaient leur propre vie.Je n'avais jamais vu quelqu'un crocheter

     

     dans mon entourage. Ma maman tricotait (et tricote toujours) mais elle n'a jamais

     

    maîtrisé le crochet.

     

    Ce jour-là, je devais avoir 14 ans, je me suis promis qu'un jour je ferais

     

    "voleter" mes doigts moi aussi !

     

    Comment ai-je fait ?J'ai acheté des revues et j'ai découpé les explications

     

     en images qui se trouvent sur les dernières pages. Le nez sur les dessins,

     

     j'ai appris à positionner mes doigts et à tenir ouvrage et fil : J'ai bien soufflé

     

    et pesté de temps en temps mais le "cliché" de cette mamie dans le tram

     

     était gravé dans ma pensée. Elle y est encore.Ma persévérance  a été

     

    récompensée et je remercie mentalement cette mamie...qui ne m'a pas

     

     remarqué mais qui m'a communiqué sa passion.

     

     

    Pourquoi cet article ? te dis-tu. Tout simplement parce qu j'ai reçu le lien

     

     ci-dessous de ma grande-soeur !!

     

     

     

     

     Il a réveillé ma mémoire!

     

    http://www.youtube.com/watch?v=hz91fTryPQQ&feature=related

     

      

     

     

    cafe.JPG

     

     

    Pin It

    39 commentaires
  •  

     

     

     

    C'était la 29ème édition et elle avait lieu ce week end.

     

    C'est Jean-Christophe Rufin,académicien écrivain et diplomate qui la

     

    présidait 80.000 visiteurs étaient attendus car cet événement est devenu

     

    le deuxième rendez-vous de ce genre en France ( aprés le Salon du Livre de Paris)

     

    La halle Georges Brassens s'est transformée en librairie géante où se sont côtoyés

      

    les auteurs les plus en vue mais aussi les jeunes espoirs de la littérature française.

     

     

    foire-du-livre2010.jpg

     

    Samedi il y a eu un "pic" de fréquentations.Sous le chapiteau, lecteurs

     

     et badauds se faufilaient tant bien que mal entre les allées pour découvrir

     

     de stand en stand une tête connue. Car la foire du livre est aussi l'occasion

     

    d'approcher une vedette, de la prendre en photo et de se faire dédicacer

     

    son dernier ouvrage.

     

    Michel Drucker, qui présentait son livre "Rappelle-moi" a battu le record

     

    et ... il m'a signé un exemplaire !

     

     

    rappelle-moi.jpg

     

     

     

     

    Nous nous sommes ensuite arrêtés sur le stand de "Coeur de feu" qui présentait

      

    et qui m'a dédicacé son livre "Vacherie gavote" livre dédié aux amoureux

     

    de la langue française et amateurs de faits authentiques .

     

     

    Image1

     

     

     

    Ensuite nous avons fait un arrêt au stand de Francis Veber qui m'a

     

    dédicacé "Que ça reste entre nous"

      

     

     

    que-ca-reste--gif

     

     

     

    et mon quatrième "coup de coeur" a été pour l'ouvrage de

     

    Marie-Claude Gay : Les amants du Baïkal

     

     

     

     

      

    les-amants.gif

     

     

      

        

     

    Pipiou va pouvoir "s'instructionner" en buvant l'café  !

     

     

    Image2.jpg

     

     

    A L TIENNE BILOUTE

     

     

     

    Non ! Non ! j'ai dit Café !!

      

      

     

     

     

    Pin It

    26 commentaires
  •  

    (  Article programmé )le fratrie

     

     

    Y’a pas d’âge, vous ne croyez pas Mesdames ? Quand je vais dans les magasins et que je les vois, j’ai envie de les acheter toutes !  Qu’elles soient de porcelaine, de collection, que ce soit  Les  Newborn, les  Berenguer  ou les  Ashton-Drake, elles ressemblent aux bébés à s’y tromper ! Non, non… je n’ai pas envie de pouponner à nouveau à mon âge ! Justement, ces « bébés » là ne demandent rien. Ils sont là pour notre plaisir. Enfin le plaisir des enfants !

    Comme vous le savez maintenant, je suis née en 1945 et le Père Noël à cette époque, n’avait pas beaucoup de sous, surtout que nous étions nombreux à la maison. Famille nombreuse, ça me fait sourire lorsque j’entends les médias parler de  famille nombreuse quand celle-ci se compose de 3 ou 4 enfants. Nous sommes 11 frères et sœurs. Je suis la seconde. Je vous laisse imaginer les poupées  « expressives » que j’ai tenues dans mes bras, langées, baignées , nourries,calinées!

    Qu’est- ce que je voulais vous dire ?

    Ah oui ! Mon Noël de 1952. J’avais donc 7 ans. Je croyais encore au Père Noël  ( et j’y crois toujours )

    Donc j’avais demandé à papa Noël de m’apporter un baigneur. Je rêvais d’un baigneur, n'ayant rien de spécial, pas de vêtements sophistiqués, ni d’accessoires, un baigneur quoi.

    En mars 1952, était né mon petit frère André qui était le 5ème de la fratrie. Il avait donc 9 mois .Le matin de Noël, toute ensommeillée, mes yeux scrutent le pied du sapin. Père Noël m’avait-il amené mon baigneur ? Et là mon regard s’arrête sur un magnifique baigneur...tout noir. Je pense qu’à cette époque il était en celluloïd et sa peau brillait ! Bref, j’étais toute contente. Je le serre contre ma poitrine et toute heureuse, je cours le montrer à maman. Je le tiens à bout de bras : regarde, le Père Noël m’a amené mon baigneur ! Maman est en train de donner le biberon à André, qui, entendant mes cris de joie se redresse, regarde mon poupon tout noir et se met à hurler !  A crier tout rouge. Maman le tourne contre son épaule pour lui ôter la vue  du baigneur noir en me grondant : Vas jouer ailleurs ! Tu fais peur à ton petit frère ! Cache-le !

    Et je n'avais plus le droit de jouer prés de lui avec mon baigneur!

    Ça m’a marqué. La preuve : 57 ans après, j’en parle encore. Et savez-vous qu’il y a …peu d’années, en 1995 ! j’ai trouvé Le baigneur dont j’avais rêvé. Le baigneur « tout bête », blanc, les yeux statiques, les cheveux en relief, tout plastique quoi et devinez : je l’ai acheté. Il valait trois fois rien ! Il a aussi allumé des étincelles de joie dans les yeux de ma petite fille qui devait avoir 3 ans alors et qui, comme sa mamie aura toujours la passion des poupées et poupons! Elle vient bientôt en vacances...Je sens que nous allons nous régaler toutes les deux!.


     

     

    baigneur.jpg

     

     

    Il a l'odeur de mon enfance!

     

    Pin It

    19 commentaires
  • CC en balade 

    Donzenac-vue-du-ciel.jpg

     

    Située dans le département de la Corrèze, cette ville de 2 310 habitants est à une

    dizaine de kilomètres de Brive-la-Gaillarde, dans la région du Limousin.

     

    Donzenac-route-departementale.jpg

    C’est une région vallonnée, par endroit escarpée, très verdoyante,

     

    grâce à ses nombreux cours d’eau poissonneux (truites)

     

    appréciés par les pêcheurs !

     

    Le camping se trouve en bordure du Maumont.

     

    Donzenac-la-mairie.jpg

     

    Donzenac conserve son aspect de ville forte.

     

    Donzenac-la-halle.jpg

    La Halle 

     

    La ville de Donzenac est accrochée à flanc de coteau,

    perchée sur un piton dominant le Maumont.

     

    Donzenac-la-Nationale.jpg

     

    Le quartier du château – centre de Donzenac-gros bourg autrefois fortifié,

    garde encore son aspect médiéval

     

    Donzenac-maison-a-colombage.jpg 

     avec ses hauts mûrs, ses ruelles étroites

     et tortueuses qui reviennent toutes au quartier de l’église.

     

    Donzenac-la-porte-Roche.jpg

    La Porte Roche

    Sur son rempart, on peut encore apercevoir le chemin de ronde

     

    Donzenac-passage-dans-le-bourg.jpg

     

    On y retrouve les vestiges du passé médiéval, de la Renaissance et du 17ème siècle.

     

    Donzenac-ruelles.jpg

     

    Vous aimerez les venelles et les porches de ce bourg.

     

    Donzenac-la-fontaine.jpg

     

    La Fontaine

     

    Donzenac-ruelle.jpg

    La maison de la rue Catherine de Médicis et la maison du 13ème

     

    A Donzenac, comme dans toute la région, les toits des maisons ont une particularité,

    ce ne sont pas des toiles de tuiles roses, ce sont des toits d’ardoises, dont la

     couleur tire sur le bleu. L’ardoise, qui a été extraite pendant 300 ans, vient de la

     carrière du hameau voisin : Travassac

     

     

     

    L'église St Martin...

    Donzenac-eglise.jpg

     

      Le Clocher, style gothique (13ème siècle) classé Monument Historique.

     Le reste de l'église a été entièrement reconstruit en 1832 ;

    elle abrite une boîte en émail de Limoges.

     

    Donzenaceglise.jpg

     Le Choeur de l'église

     

    Donzenac-le-choeur.jpg

     

     Donzenac-l-eglise-nuit.jpg

    L'église ...la nuit 

     

    Donzennac-entreee-des-penitents.jpg

     

    L'entrée de la Chapelle des Pénitents

     

    Donzenacinterieur-Chapelle.jpg

     

    L'intérieur de la Chapelle de la Confrérie des pénitents Blancs, édifiée en 1677 sur

     les vestiges de l'hôtel noble de la Robertie, une des nombreuses résidences

     aristocratiques du quartier du château de la ville qui assurait avant le 15ème siècle

    la défense des remparts sud.

     

    Donzenac-maison-13-.jpg.

    La Maison du XIIIe

     

    Donzenac-Gp-maison-13eme.jpg

    Récemment restaurée en salle d'exposition (une des plus vieilles maisons du Limousin).

     

    Donzenac-Blason.JPG

     

     

    Et voilà le Blason du bourg de Donzenac

     

    Il est joli  !! Tout pour plaire à Pipiou !

     

    Et c'est là que j'ai construit mon nid !

     

    Pin It

    9 commentaires
  •  

    Zomme est passionné par les motos aussi il m'a demandé de poster quelques

     

     photos en article suite au rassemblement qui a eu lieu à Allassac

     

    en Corrèze, le week end de la Pentecôte.

     

     

    L'accueil

     

    Harley-Davidson--11-.jpg

     

     

     

    Quelques "belles bêtes"

     

     

     

    Harley-Davidson--3-.jpg

     

     

     

    Harley-Davidson--5-.jpg

     

     

     

    Prototype à quatre roues, créé par de jeunes passionnés de Limoges

     

    estimation : environ 50000 euros !! 

     

     

    Harley-Davidson--6-.jpg

     

     

     

     

     

     

     

    Harley-Davidson--12-.jpg

     

     

     

     

     ...Bien customisées et rutilantes

     

     

     

     

     

    Harley-Davidson--13-.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Harley-Davidson--14-.jpg

     

     

     

    Quelques stands trés "Harley"

     

     

     

    Harley-Davidson--1-.jpg

     

     

     

     

     

    Harley-Davidson--7-.jpg

     

     

     

    Mais aussi de Belles Américaines

     

     

    Harley-Davidson--8-.jpg

     

     

     

     Celle-là ..je ne mettrais pas mon popotin devant !!!

     

    Harley-Davidson--9-.jpg

     

     

     

     

    Hé ! Ho ! Baisse le capot ! on voit l'moteur !

     

     

    Harley-Davidson--10-.jpg

     

     

     

     il y avait aussi des " curiosités "

     

     

     

     

    Harley-Davidson.jpg

     

     

    Harley-Davidson--2-.jpg

     

     

     

    Harley-Davidson--4-.jpg

     

    Et la fête s'est terminée en musique : Rock , Punk-Rock, Country ,

     

    ça bouge en Corrèze !!

     

     

    Pin It

    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique