• Le jardin m'inspire

     

    En ce dernier dimanche d'avril...

     

     

    Je n'aurais  même pas besoin d'écrire mon petit billet

    Images et mots sauraient traduire mes pensées...mon état d'esprit

    J'ai beaucoup écrit sur la nature..les fleurs, les papillons et

    les amis du jardin...

     

    En visitant notre jardin, certains disent : il y a encore à y faire...

    C'est vrai ! Nous n'avons pas de jardinier, nous avons fait des erreurs

    d'implantation ! mais..notre jardin me ressemble.

    Zomme épouse mes idées..parfois un peu trop romanesque !

     

    Mais mon petit coin de France me plaît...tel qu'il est ! Avec ses points forts

    et ses imperfections.

     

    Il me ressemble ! Il a pris forme en 35 ans !!

     

    Voilà mon premier bouquet de muguet,

    cueilli ce matin même

     

     

    Le jardin m'inspire

     

    La floraison superbe de l’azalée de Chine..

    Le jardin m'inspire

    dont une fleur peut couvrir ma main

    Le jardin m'inspire

     

    Les ancolies..qui se sèment à tout va..

    Elles ont occupé tous les espaces des parterres

    Le jardin m'inspire

    et forment un pointillé coloré parmi les feuillages des iris

    Le jardin m'inspire

     

     

    des thlaspis...

    Le jardin m'inspire

     

    Le jardin m'inspire

     

    Boules de neige et lilas emmêlent leurs ramures..à leur envie !

    Le jardin m'inspire

     

    Une fleur de pissenlit attire l'attention parmi les fleurs des oxalis

    Le jardin m'inspire

     

     

    La glycine va bientôt encore m'émouvoir avec ses lourdes grappes

    odorantes... et réveillant mes 10 ans...

    Le jardin m'inspire

     

     

    Le printemps est à son apogée.

     

    Chaque année il m'émerveille et m'invite à la poésie , à l'observation , à l'écoute.

     

    J'aimerais emprisonner en ma mémoire, les parfums de la terre , les chants des

    oiseaux. Faire mien le dialogue des merles,immortaliser le délicatesse des

    fleurs d'ancolies. Le printemps et son renouveau me fait prendre conscience

    de notre fragilité.Je passerais des heures, assise , à écouter la nature.

     

    Je partage avec vous mes images ainsi que mes pensées :

    l' extrait d'un poème  que j'ai écrit..il y a quelques temps

     

     

    L’indiscrète


    Dans la pénombre tiède, j’aime être l’indiscrète

    Qui attend pour surprendre les histoires secrètes,

    Les confidences amies que se font les oiseaux

    Sous le couvert des feuilles, du creux de leurs berceaux.

     

    Oui, j’aime à m’asseoir pour contempler Nature

    La haie qui ceint nos terres nous protège, tel un mur,

    Aussi, à l’intérieur, vivent libres et sereins

    Tous les amis du ciel, joyaux de cet écrin.

     

    Être là…observer…et pourtant me confondre

    Quand l’astre est au zénith, escamotant les ombres,

    Regarder voleter les papillons diaphanes

    Qui mêlent leurs couleurs à celles des valérianes.

     

    Faire le tour du jardin, aller à pas feutrés

    Pour surprendre le lézard en train de folâtrer

    Chaque fois m’étonner de sa robe turquoise

    De son œil cerclé d’or sur sa tête guingoise...

     

    S’il fallait faire un choix, dire ma préférence

    Qui donc, dans la nature serait ma convenance,

    Le soleil ?...ou la lune !...les arbres ?...ou la rivière !...

    Les insectes ?...les oiseaux ?...les fleurs ?... ou la bruyère ?

     

    Chacun a le revers de ce qui fait son charme :

    La joie comme la tristesse se terminent en larmes

    Le soleil et la neige, de même savent brûler :

    Fleurs, fruits, racines ou plantes peuvent guérir ou tuer.

     

    Mais quel plaisir, l’été, de voir dans les parterres

    Se dresser fièrement, en des allures altières,

    Roses trémières, delphiniums, lupins et lys royaux

    Qu’ils soient saphir, rubis, ambre, onyx ! Quels joyaux !

     

     

    En ces beaux jours de renouveau..je vous invite à la poésie...

     

    Le jardin m'inspire

     

    Pin It

    62 commentaires
  •  

    Une petite mignonne ..en buvant le café

     

    Dans une classe de terminale, un prof de sciences naturelles est en train

    de donner un cours sur la circulation du sang.

     

    Voulant donner un exemple pratique, il dit aux élèves :

     

    - Vous voyez, si je fais le trépied ou si je marche sur les mains pendant un

    certain temps, le sang va s'accumuler dans ma tête, et j'aurai le visage

    tout rouge.     Vous êtes d'accord ?

     

    - Oui (en choeur)

     

    - Maintenant, pouvez-vous m'expliquer pourquoi lorsque je suis en

    position debout, le sang ne s'accumule pas dans mes pieds ?

     

    Et là un des élèves répond :

     

    - C'est parce que vos pieds ne sont pas vides  !

     

    Une petite mignonne ..en buvant le café

    Pin It

    54 commentaires
  •  

    A votre avis ?

    Je vous le livre sans le titre et le dernier mot...

     

    Je l'ai écrit en 1990..ça n'a aucune importance sur le contenu...

     

    J'ai hâte de lire vous suggestions....

     

     

    ****************

    Était-ce ton parfum, ta ligne, ton élégance,

    Quand je fus devant toi, je perdis contenance.

    Ton habit de lumière était comme une peau,

    Je sentis un frisson tout au long de mon dos.

     

    Et je n’eus qu’une envie : faire ta connaissance

    Respirer ton parfum, connaître son essence,

    Laisser courir mes doigts sur tes courbes harmonieuses

    Pour mieux en apprécier la ligne sinueuse.

     

    Et voilà que le rêve devient réalité

    Ma main se tend vers toi, mes doigts vont te toucher

    Pour me donner courage, je respire un grand coup,

     Tu as la peau satin, je crois devenir fou.

     

    Et là, tout hésitant, je vais te décoiffer

    Mes lèvres se font douces pour venir t’effleurer,

    Je savoure cet instant, cette prise de contact

    Au summum de l’envie, il faut passer à l’acte !

     

    Et ton parfum fruité me fait tout oublier,

    Je découvre ta chair si tendre et si dorée…

    Je sais que tous les deux on se retrouvera,

    Je l’ai lu sur ta robe, tu t’appelles…*******…

    6 mars 1990

     

    ***********************

     

    Qui va trouver  ?

     


    94 commentaires
  •  

    Lorsque Bidouillette  nous a lancé ce défi : ICI...Je me suis dit,

    comme vous toutes sûrement...qu'est-ce que je vais raconter ?

     et le hasard faisant bien les choses, un nouvel habitant du

    petit jardin a montré le bout de son nez...Vous l'avez découvert

    récemment dans un article....

     

    Nouveau lézard (1)

     

    COUCOU…C’est moi !

     Je me suis dit : que va faire Firmin à son approche ?

     Prendre la poudre d'escampette ?

     Imaginons....

     

    Je laisse la parole à...Firmin.... qui part à l'aventure ...

      " Au pays de l'ardoise"

     

    je m'appelle Firmin…vous me connaissez les copinautes…ou me

    reconnaissez. Pipiou vous a souvent parlé de moi…Mais si !

    Rappelez- vous…les safaris photos…l’aide à Aquaperle…ça y est ? 

     Vous vous rappelez ?

     

    Firmin te salue

      Si vous saviez ce qui m’arrive !

     

    Dire que Mamie s’était inquiétée de mon absence…il y a à peine 2 mois !

     Sniff !

      C’est pas juste ! Il a suffit de …de… d’un intrus ....

      Bon…Je vais tout vous dire...  tout vous raconter  et puis….

     Je m’en irais….je pars d’ici !!

     -Voilà : Hier matin, je me prélassais sous la bordure d’arums

    plantés au sud :  c’est là que j’ai le plus chaud quand je me réveille

    j’étais heureux, à l’aise…lorsque j’entends la porte du cellier

    s’ouvrir : c’était Papi ! Il allait nourrir les mandarins, Coquine et Jipé.

    Il s’arrête sur l’escalier, jette un coup d’œil et rentre bien vite.

    Je l’entends revenir et je vois qu’il tient un APN à la main.

      Mamie est avec lui, j’entends qu’il lui dit : « tu vas voir comme il

    est beau ! Je n’en ai jamais vu un comme ça !! Chut !

    Ne fais pas de bruit, regardes..tu le vois ? »

     

    Je me redresse sur les pattes arrières, allonge le cou, tourne un peu

    la tête pour offrir mon meilleur profil… C'est sûrement de moi qu'il parle !!

     

    Clic-Clac…Merci Kodak !! Mais….qu’est ce qu’il fait, Papi ?

     

    Il ne regarde pas dans ma direction ! Mamie se penche un peu : 

     

    « oh !! Qu’il est beau ! Je n’ai jamais vu de si belles couleurs !

    Tu as vu ce vert ? Et toutes ces taches ? Il est superbe ! 

    Et sa tête: tu as vu ces dessins ?»

     

    - Ça alors !! De qui parlent-ils ? Et là, je le vois !

     Un autre Lézard que moi !

     

    Un  intrus, venu …on ne sait d’où ! Il ne bouge pas, se laisse admirer.

      Il se pète la vedette…sous une ancolie !

     

     

    ancolie.jpg

     

      Papi, Mamie n’ont d’yeux que pour lui, ne me voient

    même pas ! Je suis devenu invisible ! L’habitude …ça tue !

     Incroyable .....Ils ne m'ont même pas vu !!

     Alors, voilà : puisque c'est comme ça....que je n'existe

    plus pour eux ... 

     

    je suis venu vous dire que je m’en vais !!

     

     Je quitte le jardin…le « moulin du pré »

     

    moulin-du-pre.jpg

     

      Il est 14h à vue de soleil…Le portail est fermé mais je m’aplatis,

      je passe dessous…un dernier regard derrière…

     Le ciel est bleu....Les arbustes printaniers embaument…

     

     

    haie-fleurie.jpg

    photo prise au ras du sol par Firmin !! 

     Un coup d’œil à droite, à gauche, je choisis de partir à

    gauche : vers les hauteurs…

    vue-sur-hauteurs.jpg

     J’ai des petites pattes et je n’en ai pas l’air mais je carapate !!

     Je trouve vite ma vitesse de croisière…tiens me voilà au premier

    rond point !

     

    rond-point.jpg

     Il y a quelques années ce muret d'ardoises était la bordure d'un champ.

     La municipalité l'a conservé et consolidé pour en faire....ce rond-point...

     J’attaque la montée au village par le chemin des écoliers :

      à travers champs et bois : ça grimpe !

     

    vue-sue-Allassac.jpg

     Mais quelle verdure!

     La liberté doit me donner des ailes car me voilà déjà à proximité du

    terrain de jeux.

     J’ai soif !!! Mais... j’entends un bruit d’eau ? Chouette…une pompe !

     la-pompe.jpg

     

     Elle est construite en ardoise bien sûr...Nous sommes à proximité de

     Travassac et D'Allassac : deux villages réputés pour leurs ardoisières...

     - Maintenant que je me suis désaltéré : je peux reprendre la route !

     Enfin, c’est une façon de parler…car je reste prudemment à l’abri des

     grandes herbes qui bordent le macadam : pour épargner mes

    petites pattes de la chaleur et pour être en sécurité : que de véhicules !

     Ils me dépassent à toute allure. Leur déplacement d’air me soulève !

     Et quel bruit ! C’était quand même plus calme au petit jardin !

     Dire que l’autre usurpateur se prélasse devant la véranda à

    cette heure ! Snif ! Ça y est ! Je suis arrivé en haut de la côte.

    Je me faufile dans les herbes, j’ondule, je rampe…et j’avance ,

    j'avance... !! Tiens…ça devient caillouteux par ici !

    Mais…c’est de l’ardoise ! Hum ! qu’elles sont chaudes...

     

    firmin sur l'ardoise

     

    je vais faire une petite pause là et observer les alentours…

     Tous les toits sont d’ardoises…ben dites-moi…il ne s’embête pas

    le matou !!

     

    le-chat-sur-le-toit.jpg

     

     Il aime la chaleur lui aussi ! Il ne m’a pas vu…soyons prudent

    et restons zen ! Je reprends ma route....tiens ...une drôle de

    maison....à colombages...

      

    maison-a-colombages-copie-1.jpg

     

    Il y en a peu par ici...

     Je commence à fatiguer ...Heureusement j'amorce une descente....

     

    maison-berger.jpg

     

    Était-ce une maison de berger ?...Je serais bien ici ...je trouverais

    peut-être un peu de compagnie...un jardinier....une jardinière...

     Bof....Poussons un peu plus loin : Courage Firmin !!! 

     Ben oui, quoi, je m'encourage!

      Waouh !! le beau muret ! il plairait à Pipiou...

     

    muret-fleuri.jpg

     

    encore des ardoises !! quel bonheur pour réchauffer mes douleurs ! 

     Il va falloir que je m'arrête quelque part...je ne vais pas rester la nuit

     dehors ! il me faut un abri...Encore un endroit qui plairait à Pip...

      Bon n'y pense plus Firmin  (ben quoi, Mamie se parle bien!)

     

     

    mas-Redon.jpg

     

     Tiens...qu'est-ce que c'est ?

     

    Point-ardoise-Allassac.jpg

     

     Des ardoises et de la verdure....Voyons  de plus prêt ...

     

    ardoises.jpg

     

    Quelle concentration d’ardoises autour de moi… mais...c’est une mise

     en scène ! un appel au souvenir !!

     

    Allasac--3-.jpg 

      J’ai l’impression de connaître ces outils !

     

    Allasac--1-.jpg

     

    J’en ai entendu parler par….

    comment papi et mamie l’appelaient-ils ce vieil homme  ????

      Ah oui….Le Papé !!!

      Il racontait sa vie d’ardoisier ...penché sur l’enclume par tous les temps,

      jambes allongées sous son toit de paille ...le taillant

     et  l’encochoir qu’il faisait résonner  !

     

    Allasac--5-.jpg

     

    Il parlait...racontait ... Les pans de Travassac… réputée comme étant

     

     l’ardoisière offrant l’ardoise  la plus solide au monde, issue de la

    seule carrière en Europe où l’exploitation s’effectue toujours

    manuellement, taillée par la main  de l’homme depuis ... plus d

    e trois siècles , disait-il !!

     Comme il serait fier le Papé s'il était encore là pour apprendre

    qu'aujourd'hui l'ardoisière si chère à son cœur a repris son activité

    et que le Mont Saint Michel , en cours de rénovation et que toutes

    les ardoises servant à la recouvrir sont extraites de "son ardoisière" !!

    Il a utilisé ces outils....

     

     

    Allasac--4-.jpg

     

      Je l'entendais.... 

      Il parlait…parlait....racontait….les gestes ancestraux (rebillage, clivage

    et taille), qui permettent de transformer la pierre en une ardoise à

    la réputation inégalée.

     Ses souvenirs, ses paroles donnaient une impression de déjà vu…

     que je retrouve  ici…mais...il manque les Pans….

     

    pans-vue-du-ciel.jpg

     

      On les voit si bien du ciel...

     

     

    Allasac--2-.jpg

    un coeur d'ardoise 

     

     Je baguenaude…je pense…mais les heures tournent !

     Le soleil commence sa descente à l’horizon…

     

    soleil-sur-toit.jpg

     C’est l’heure à laquelle Mamie fait le tour du jardin en buvant son café…

     Je pense qu'elle me cherche du regard.

     Elle connaît mes endroits préférés et s’arrête souvent

     à proximité en parlant toute seule : "Où es-tu Firmin ? Tu te caches ?" 

     

     

    saf fir 5

     

    J’étais si bien au petit jardin…Repta doit me chercher, s’inquiéter…

     

     

    Firmin Repta (3)

     

     Qu’en pensez-vous les copinautes ?

     Que dites-vous ?

    Vous  pensez que je devrais reprendre la route de suite ? 

     Bon, vous avez sûrement raison, en me dépêchant j’arriverais avant

      la nuit….et si "le visiteur"  est encore là...on verra !! 

     Ce sera peut-être un compagnon de jeux..

     

     Alors...à  bientôt à PipiouLand .

     Je retourne chez Pipiou !!!

     

     

    Image3 

    Pin It

    95 commentaires
  •  

    Gretel.jpg

     

    Grétel... a mis ses bijoux, sa ceinture et une fleur à l'oreille.

     

    Je lui ai donné ce nom parce qu'avec sa robe rouge , ondulante autour des

     chevilles elle m'a rappelé l'histoire " Les patins d'argent" La petite fille s'appelait

    ainsi et je verrais bien cette demoiselle...sur des patins, évoluant gracieusement

    sur un lac gelé.... Mais 

    Je ne vous apprends rien...c'est Noël aujourd'hui et je vous souhaite un doux,

     joyeux, tendre,en un mot :   Un bon Noël à toutes.

     

    Gretel vient de me souffler une histoire au creux de l'oreille. C'est en surfant sur le net

    qu'elle l'a entendu ! En ces jours de fêtes, cette histoire nous interpelle un peu ...

     

    Il était une fois...un petit bol de bois

     

      Un vieil homme tout frêle vient  vivre avec son fils, sa bru et son petit-fils de

    quatre ans. La main du vieil homme tremble un peu, sa vue est

    embrouillée et sa démarche vacillante.

    Toute la famille  est assise pour le repas autour la table. Mais, le vieux

    grand-papa  éprouve de la difficulté à manger. Les petits pois glissent

    de sa cuiller et tombent sur le plancher. Quand il prend son verre

    de lait, il en renverse un peu sur la nappe.

    Le fils et son épouse sont irrités par le gâchis.

    Le fils constate « On devrait faire quelque chose à propos de papa . 

    J'en ai marre du lait renversé, du bruit qu'il fait en mangeant et de

    la nourriture sur le plancher. »

    Alors, avec son épouse, il installe une table dans un coin de la cuisine.

     Là, le grand-père mange désormais seul pendant que la famille

    prend le repas.

    Étant donné que le vieil homme a brisé de la vaisselle, sa nourriture

     est servie dans un bol de bois.

    Quand la famille jette un coup d’œil en direction de grand-papa, il

    leur arrive de voir une larme glisser sur la joue du vieil homme

     alors qu'il est assis tout seul.

    Malgré tout, ils continuent à maugréer contre lui lorsqu'il laisse

    tomber  sa fourchette ou sa nourriture.Le petit-fils observe tout

    en silence.Un soir, avant le souper, le papa

    remarque son fils qui joue avec des morceaux de bois qui

    jonchent le plancher. Il lui demande gentiment: « que fabriques-tu? »

    Tout aussi gentiment le petit garçon répond :

    « Oh! Je fais un petit bol pour toi et un aussi pour maman pour

    que vous mangiez votre nourriture  lorsque je serais plus grand. »

    Le petit garçon sourit et continue son travail.

    Ces mots ont  l'effet d'une bombe sur les parents qui deviennent silencieux.

    Des larmes commencent à ruisseler le long de leurs joues.

    Sans dire un mot, ils savent ce qu'ils  doivent faire.

    Et...

    Ce soir-là, le fils prît la main de son père pour le ramener gentiment

     à la table familiale.

    Et....

    Pour le reste de ses jours il mangea tous ses repas avec la famille.

    Et , jamais, ni le fils ou son épouse ne firent de cas quand il

    échappait sa fourchette, renversait du lait ou salissait la nappe....

    .

     

    Pin It

    46 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique